AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Neko City 2 est un forum de rp (Role Play)
 

Partagez | 
 

 Un jour comme les autres (ou presque...) [ PV Priscillia]

Aller en bas 
AuteurMessage
Erin Kumo
♠~Tricky Girl~♠
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 27
~Neko de~ : Priscillia, une femme bien étrange...
~Amour~ : Moi même et vous si vous me nourissez ~
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Un jour comme les autres (ou presque...) [ PV Priscillia]   Mar 11 Mai - 21:03:08

Le jour se levait sur Neko City et l'animalerie était déjà ouverte depuis déjà une demi-heure. Erin dormait toujours, du moins jusqu'à que le vendeur fit tomber un plateau de nourriture par hasard. Elle tressaillit et dressa sa queue et ses oreilles avant d'ouvrir les yeux pour savoir d'où venait cet horrible son aiguë. Elle remarqua immédiatement la pauvre pâtée gisant sur le sol bétonné du magasin. Elle laissa échapper un soupir de tristesse, de la si bonne bouffe gâchée... L'hybride décida comme chaque matin de faire le recensement de l'animalerie. Un homme-lapin avait disparut et deux fille-chat avait pris la place. Elle s'adossa au barreaux d'un air blasée. Quand pourra-t-elle sortir de cette cage et enfin pouvoir respirer le grand air ? Car cela était la seule chose qu'elle désirait, sa prison d'argent ligotait sa liberté et le seul moyen de lui rendre le souffle serait de retourner aux origines de cette liberté: l'extérieur. Mais cela était impossible tant que un de ces humains ne l'achetait pas. Elle se roula en boule et fit une petite sieste en espérant que le temps passe plus vite de cette manière.
Lorsqu'elle se réveilla, le magasin était encore plus vide qu'à l'ouverture. Elle regarda la pendule qui indiquait 14 heures et pencha la tête avec étonnement. N'était-ce pas normalement à cette heure que le magasin était bondé ? Elle bondit vers la petite ouverture au fond de sa cage qui lui servait de fenêtre et essaya de trouvait ce qu'il clochait; La réponse était juste devant elle, il pleuvait. Un neko qui passait la moitié de sa vie savait que les aristocratiques détestait l'eau, plus que les chats, et ne sortait jamais même s'il devait trouver un esclave de tout urgence. Elle allait perdre tout espoir d'être achetée ce jour-là jusqu'à qu'elle entendit la clochette de la porte frémir. Elle se retourna instantanément et dévisagea la nouvelle venue. Elle était plutôt jolie et ses yeux clairs rendaient son regard pur et harmonieux. Même si elle n'avait jamais été intéressée pas les femmes, Erin pouvait bien avouer qu'elle devait avoir du succès auprès des hommes avec ce physique charmant. Ceci était sa chance de pouvoir respirer autre chose que l'air vicié de la pièce. Elle se dirigea vers les barreau et espéra que la jeune fille s'approche de sa cache. Comble du hasard c'est exactement ce qu'elle fit. Elle lui fit un grand sourire et lui demanda poliment:


" Vous n'avez pas froid mademoiselle ? Il est très courageux de votre part de sortir avec un temps pareil..."

Elle fit une courte pause afin que la jeune fille puisse comprendre que l'hybride lui adressait la parole. C'était aussi une marque d'élégance afin que la client la choisissent. Elle avait assez d'expérience pour attirer la curiosité, mais le plus dur était à venir. Elle se mit à genoux et prit un ton solennel avant de continuer:

"Veuillez pardonnez ma témérité, mais je voudrais savoir votre nom. Avant que vous me répondiez, je désire moi-même vous renseignez son mon appellation. Je suis issue d'un grand laboratoire et je me nomme Erin Kumo. dés que je vous ai vus j'ai su que j'étais née pour vous servir..."

Ceci était bien sûr un mensonge mais tout était bon pour partir de ce lieu putride. Les vendeurs connaissaient bien ces techniques et laissait faire les neko puisque cela aidait les ventes. la jeune neko tendit la main envers l'humaine et la regarda droit dans les yeux. C'était un moment décisif: soit elle lui prenait la main et le tour était joué soit elle refusait et elle devrait encore attendre un jour de plus avant de partir de ce lieu. Elle pria intérieurement que l'aristocrate soit une bonne poire et qu'elle l'achète sans demander aucune autre information...
Revenir en haut Aller en bas
Priscillia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 28
~Maître de~ : La sublime Erin Kumo *o*
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Un jour comme les autres (ou presque...) [ PV Priscillia]   Mer 12 Mai - 9:09:13

Priscillia était sortie se jours la sans faire réellement attention au temps et s'était faite surprendre par le mauvais temps aussi pour s'en abrité un peux s'était elle réfugié dans la première boutique qu'elle avait trouvé. Coincidence ou coup de la providence se magasin se revelat être une animalerie. Priscillia adorait se genre de boutique car elle adorait les neko surtout les neko fille qu'elle trouvait vraiment trop mignonne et justement dès son entré son regard tombât sur une neko et se fut comme un coup de" foudre imédiatement elle ne vit plus qu'elle et s'en approchât. Visiblement la neko l'avait aussi remarqué car elle lui adressât de suite la parole. Priscillia répondit avec un petit sourire.

"Si j'ai un peux froid et vu comme je suis trempé sa ne va s'en doute pas s'arrangé et ma sortie sous se temps n'était pas volontaire je n'ai juste pas fait attention au temps et me suis faite surprendre par la pluie."

Priscillia doutait que la neko s'intéresse vraiment au faite qu'elle ai froid ou même qu'elle se promène sous la pluie s'était juste une manière de gardé son attention et avouons le une manière qui fonctionnais très bien. Après une petite pause la neko repris lui demandant son nom et se présentant elle même avant de sortir une phrase que Priscillia trouvat très drôle et démonstratrice de son envie de se faire adopté. Lorsque Erin lui tendit la main elle la saisit en lui souriant avant de lui répondre

"Je m'apelle Priscillia ravie de te rencontré Erin et je ne crois pas une seule seconde à ta révélation sur le faite que tu ai réalisé être né pour me servir. j'ai même des doutes sur le faite que sa marche avec qui que se soit quoi que peut être avec des aristocrate sans cervelle qui n'attende qu'une phrase de se genre et fonce sur une neko leur disant sa mais je suis désolé de te décevoir mais je ne suis ni aristocrate ni sans cervelle puis se genre de personne ne viendrait pas ici par se temps. Maintenant si tu veux que je t'adopte et te sorte de se trou à rat je ne suis pas contre mais ne prétend pas que tu te sais née pour me servir s'est très ridicule surtout lorsqu'on est aussi belle que toi et qu'on à pas besoin de dire des choses de se genre pour attiré le regard des clients"

Priscillia appréciait la rencontre bon le faite qu'elle la prenne pour une idiote qui tomberait dans le panneau beaucoup moins mais bon elle était prête à l'adopté si la neko voulait d'elle après tous elle était tellement mignonne que Priscillia avait totalement flashé sur elle et ne revait plus que de la ramener avec elle et voir se qui se passerait ensuite
Revenir en haut Aller en bas
Erin Kumo
♠~Tricky Girl~♠
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 27
~Neko de~ : Priscillia, une femme bien étrange...
~Amour~ : Moi même et vous si vous me nourissez ~
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Un jour comme les autres (ou presque...) [ PV Priscillia]   Mer 12 Mai - 15:17:13

Erin se laissa prendre sa main et un sourire malicieux apparut sur le visage de l'animal. C'était déjà mis en conserve, quelque soit ses paroles elles avait déjà accepté sa main, alors pourquoi ne pourrait-elle pas partager sa maison avec l'humaine ? Elle fut surprise de toucher une main si lisse et douce et si son envie de sortir n'était pas proéminente, elle n'aurait pas hésité à la griffer afin que sa peau soit de meilleurs qualités, mais elle n'avait pas le temps de faire l'enfant gâtée. cela ne l'empêcha pas pourtant de se demander quel genre de produits elle utilisait pour arriver à cette perfection, car la était l'un de ses petits péchés mignons. On lui avait offert la possibilité de réfléchir et juger des choses malgré le désaccord de ses maîtres, pourtant elle était toujours une esclave. Ceci était la protection ultime pour éviter la rébellion, elle trouvait toujours un détail qui l'intriguait chez les humains qu'elle rencontrait. Elle découvrit que pour cette charmante jeune fille, c'était sa peau trop pâle et trop délicate qui lui donnait envie de la réduire en charpie. Ce mélange de haine et d'admiration était connue chez les nekos, bien que chez Erin la proportion était bien moindres. C'était ça, posséder la liberté quoique atrophiée.
Elle baissa les oreilles en signe de respect et décida à écouter l'humaine se présenter. Tout au long de son discours, le sourire de l'hybride disparut en laissant place à visage monotone et blasée sur les bords. Alors elle n'était pas riche. Ce n'était pas que cela gênait, elle avait déjà été une esclave d'une famille modeste qu'elle avait beaucoup aimée d'ailleurs, mais il l'avait revendue car leurs revenus n'étaient pas assez pour toute la famille. C'est d'ailleurs la seule fois où cela n'avait pas finit dans un poste de police... Priscillia avait aussi remarqué son petit stratagème, ce qui n'était pas étonnant vu son niveau sociale. Il était connue que les petits acheteur voyait plus souvent les pièges de les nobles aveuglés par leur ego sur-dimensionné.Mais ce qui attira son attention fut ses dernières phrases. Elle était étrangement mélioratif pour une cliente. Serait-elle... Elle ne cherchait pas à savoir pour l'instant à savoir, elle s'en fichait éperdument, mais peut-être cela créera quelques conflits si elle devenait jalouse....
Lorsqu'elle eut terminé de parler, le visage d'Erin devint malicieux et se releva d'un coup. Maintenant elle se rendit compte de la petite taille de la femelle, elle était plus petit qu'elle! Elle rapprocha son visage du sien sans pour autant que cela paraisse étrange, elle cherchait simplement à mieux cerner les petits détails de sa future maîtresse. Elle décida d'adopter un ton franc et un peu provoquant, le plus adapté à une confession.


" Vous m'avez démasquée mademoiselle. Je vous aurais crue plus sotte, mais par bonheur je me suis trompée sur votre compte... je suis flattée par vos compliments mais mon sublime visage ne m'as pas fait sortir d'ici comme vous le voyez. Les Nekos sont d'un banale qu'il sont oubliées au fond du magasin. Pourtant la vente d'homme-oiseau explose et je comprends les acheteurs. Ils doivent être succulent au barbecue...


Un sourire carnassier apparrut et l'hybride se lécha les babines. Rien que de penser à une petite aile de cet animal si fantastique lui donnait faim, surtout qu'elle avait loupé le petit déjeuner. Elle reprit rapidement son sang froid et recula un petit peu afin de pouvoir s'incliner dignement avec de continuer sa tirage.

" Je désire pourtant vous servir, si cela me permet de sortir d'ici. Vivre avec quelqu'un de pauvres ne me dérange pas tant que je peux avoir accès à l'extérieur. Si je conviens à vos exigences, je vous prie de m'accepter dans votre monde et de mon côtés je vous servirai du mieux que je peux, sans me forcer bien sûr..."

Elle releva la tête et fit un sourire sincère. Elle ne semblait pas vraiment autoritaire et cela lui permettrait peut-être de vivre dans avec une certaine indépendance. Sa queue noire ondulait par empressement et excitation. Elle aurait voulut savoir ce qu'elle allait répondre exactement même si elle ne doutait plus de son avenir. Quand pourrait-elle enfin sortir de cette cage ?
Revenir en haut Aller en bas
Priscillia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 28
~Maître de~ : La sublime Erin Kumo *o*
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Un jour comme les autres (ou presque...) [ PV Priscillia]   Mer 12 Mai - 21:46:22

La neko finit par répondre à vrai dire sa réponse n'avait pas une grande importance Priscillia avait flashé sur elle elle la ramènerait quoi qu'elle dise. Elle éclata de rire lorsque Erin parlât des hommes oiseaux et du fait qu'il devait être succulent au barbecue. Priscillia se voyait mal mangé se genre de chose et cette simple idée la dégoutait même par contre l'idée que Erin puisse en mangé pas du tous après tous elle avait un coté félin et les félin aime les petit oiseaux alors s'était une simple question d'instinct primaire et rien d'autre rien d'horrible ni de repoussant la dedans et Priscillia trouvait même sa mignon.

"Moi je suis plutôt contente qu'il ne t'ai pas encore fait sortir d'ici sinon je n'aurais pas eut le plaisir de connaitre une neko tel que toi et d'avoir la possibilité de l'avoir pour moi toute seule et pour se qui est de ses hommes oiseaux je t'en achèteraient peut être un un jour pour que tu puisse vérifié cette affirmation sur le fait qu'ils soit succulent et pour se qui est de t'accepter tu l'as été à la seconde ou j'ai posé mes yeux sur toi le reste ne m'as permis que de te connaitre un peux plus et s'est tous mais cette fois on dirait que ton visage à fait son office et t'as sorti d'ici petite neko"

Priscillia se rendit directement auprès du vendeur se qui ne lui prit pas longtemps vu qu'il était juste derrière elle il avait du flairé une vente qu'il n'espérait plus par un temps aussi mauvais et voir que Priscillia accrochait plutôt bien avec cette neko et donc attendre qu'elle finisse par décidé de l'acheter se qui était chose faite Erin l'avait convaincue de l'acheté en faite elle l'avait convaincu rien qu'avec son sublime visage. Priscillia se hata de faire libéré sa nouvelle neko et ne put s'empécher à peine fut elle libéré de la prendre dans ses bras et de la caliner fort. Elle sentait se corps chaud contre le sien s'était une sensation extraordinaire sa avait quelques chose d'irréel malheureusement elle fut vite tiré de sa rêverie par se vendeur qui voulait son argent. Priscillia payât sans rechigné. Elle n'avait pas énormément d'argent mais elle en avait assez pour pouvoir entretenir la neko de manière correct durant encore un certain nombre de temps.

Priscillia enlevat son manteau et le posât sur sa nouvelle neko

"Je voudrait pas que tu sois malade à cause de cette pluie et se pour ton premier jour de liberté"

Priscillia était vraiment ravie de la neko qu'elle venait d'acheté
Revenir en haut Aller en bas
Erin Kumo
♠~Tricky Girl~♠
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 27
~Neko de~ : Priscillia, une femme bien étrange...
~Amour~ : Moi même et vous si vous me nourissez ~
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Un jour comme les autres (ou presque...) [ PV Priscillia]   Jeu 13 Mai - 19:03:14

Elle n'avait pas lâcher la jeune demoiselle des yeux tout du long de sa conversation et devait se faire à l'idée que sa maîtresse aimait sûrement les femmes. Cela expliquait d'ailleurs pourquoi elle n'était pas accompagné et qu'elle ait directement "flashé" sur elle. Erin savait bien que l'homosexualité était très mal vu entre humain mais que que entre maître et esclave cela était considérée comme normal puisque la fonction des hybrides étaient de satisfaire leur maître quelque soit leurs caractéristiques. Peut-être qu'elle allait devoir faire un peu plus attention, après tout elle ne connaissait rien de cette femme. Elle pourrait juste l'acheter pour satisfaire ses besoins, tout était possible. Mais elle sentait que ce n'était pas le cas, même si elle ne la connaissait que depuis trois minutes. Elle fut d'ailleurs surprise de donner sa confiance aussi rapidement mais elle prit cela parce qu'elle allait la faire sortir de sa cage. Que n'était-on pas capable de croire quand on est en prison?
Par contre elle ne comprenait pas du tout pourquoi elle riait. En quoi parler de nourriture la faisait rire. Les aliments était un sujet très sérieux pour la jeune néko, encore plus que la notion de liberté. Sa raison de vivre était quasiment de goûter tous les plats existant et il serait très difficile d'y arriver avant longtemps si elle ne pouvait pas partir de son immonde cage. Elle avait donc fait un petit grognement pour désapprouver son rire mais elle n'était pas sûr que l'humaine avait intercepter le message, vu comment elle était joyeuse.
Elle la laissa rejoindre le vendeur ton en gardant une mine sérieuse. Elle devait surement payer la caution pour l'emmener sur le champ. C'était un peu trop facile à son goût et le manque de challenge lui fit prendre un air sombre. Au moins maintenant elle savait que si elle avait besoin de sortir rapidement elle devait faire les yeux doux aux lesbiennes mais si cela était quasiment de la triche. Se servir des faiblesse était quasiment ennuyeux, il était vrai, mais tellement divertissant! Elle reprit le sourire quand elle revenait avec le vendeur afin d'ouvrir sa cage.
Lorsque ce fut fait, elle n'eut même pas le temps d'avancer que la petit femme la prit dans ses bras et câlina.Elle rougit un peu car elle ne s'attendait pas à cette preuve d'affection aussi soudaine et prématurée. Elle ne put s'empêcher d'ajouter d'un ton un peu froid:


" Vous faites ça des que vous trouvez quelque à votre gout je suppose..."

Heureusement pour l'hybride elle lâcha rapidement prise et pu enfin sortir du magasin. Même s'il pleuvait, plusieurs humains traversait les rues munis de leur parapluie et quelque fois de leur esclave attitré. Mais ce qui intéressait Erin était plus haut. Elle fixait les nuage cotonneux et menaçant avec attention, comme si elle n'en avait jamais vus. La pluie la frigorifiait, pourtant elle bougea pas d'un pouce. cette eau gelée était une preuve de liberté, comme le doux son des voitures qui passaient autour d'elle. Mais le manteau de sa maîtresse la sortit de ses pensées. Elle était complétement folle de lui donner ce qui la couvrait, elle allait mourir de froid. Comme n'importe quelle esclave, elle lui rendit son manteau et, pour éviter qu'elle s'inquiète, elle dit d'un ton doux:

" Vous ne devriez pas vous inquiétez pour moi mais dire où se trouve votre demeure avant que vous soyez trempée"

Ses mots était venue sans aucune réflexion et déprima un peu Erin. Ce n'était pas elle qui parlait mais l'esclave qu'on avait créé. Elle devait vraiment penser à fuir de l'autorité de sa Maîtresse le plus tôt possible. Mais avant elle devait découvrir sa nouvelle demeure et les zones qu'elle pourrait visiter lors de ces escapades. La vie d'un chat était si difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Priscillia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 28
~Maître de~ : La sublime Erin Kumo *o*
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Un jour comme les autres (ou presque...) [ PV Priscillia]   Sam 15 Mai - 14:03:30

Priscillia fut un peux décontenancé par la phrase et surtout par le ton froid qu'arborait la neko mais elle avait raison serré ainsi dans ses bras quelqu'un qu'elle ne connaissait pas était très indécent. La belle Erin refusât son manteau se qui n'étonnât pas beaucoup Priscillia elle savait que les neko était formé à obéir et à faire passé le bien être de leur maitre avant le leur néanmoins elle n'était pas totalement d'accord avec sa aussi insistât elle.

"Et bien je ne devrais peut être pas mais pourtant je le fait et le plus risqué n'est pas que je soit trempé mais que tu le sois puis d'après se que je sais les chat n'aime pas l'eau alors bon puisque tu veux pas l'accepter comme sa je t'ordonne de gardé se manteau sur toi pour ne pas que tu prenne froid"

Priscillia n'aimait pas trop donné des ordres mais bon s'était la façon la plus rapide à se qu'elle sache de faire accepter se manteau. Priscillia la conduisit a travers les rues le plus vite possible jusque chez elle non pas qu'elle ai peur d'être trop mouillé mais néanmoins elle apprécierait la chaleur de sa petite maison tous de même pour se réchauffé puis pour montré à Erin sa nouvelle demeure un peux plus grande qu'une cage et plus confortable et surtout un peux plus libre chose à laquelle Erin semblait tenir particulièrement se que l'on pouvait aisément comprendre après tans de temps passé dans une cage qui ne voudrait pas être un peux plus libre de ses mouvement. Durant tous le chemin Priscillia ne put décroché son regard du corps de sa neko même si elle tentait de s'y forcé rien n'y faisait don regarde revenait sans arrêt vers elle. Et dans sa tête tournait en boucle le ton froid qu'elle avait employé dans l'animalerie et celui beaucoup plus doux employé dehors à choisir Priscillia préférait de loin le plus doux le froid la rendait triste et lui donnait envie de fuir loin en courant et en pleurant sans vraiment savoir pourquoi et sa la perturbait un peux d'ailleurs de ne pas savoir. Toute prise à ses réflexion elle trébuchât sur une dalle qui dépassait et s'effondrât sur le sol de tous son long seul sa tête ne cognât pas. Elle se relevât comme si de rien n'était espérant que sa neko n'ai rien vu et le cas échéant qu'elle ne la trouve pas trop gourde. cette chute l'avait trempée de la tête au pieds lui donnant encore plus froid mais peux lui importait elle faisait mine de ne pas avoir froid même si des tremblement de temps à autre et des claquement de dents la trahissait
Revenir en haut Aller en bas
Erin Kumo
♠~Tricky Girl~♠
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 27
~Neko de~ : Priscillia, une femme bien étrange...
~Amour~ : Moi même et vous si vous me nourissez ~
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Un jour comme les autres (ou presque...) [ PV Priscillia]   Dim 16 Mai - 17:10:03

Erin baissa le oreille lorsque sa maîtresse débattait sur les raisons qu'ils l'avaient poussée à donner son magnifique manteau à l'hybride. Qu'est-ce qu'elle parlait pour rien quand même! Mais cela donnait à la jeune fille un côté enfantin et culpabilisant qui nous donnerait envie de la soutenir. Cette humaine était vraiment étrange, elle semblait considérée les hybrides bien mieux que tous les maîtres qu'elle avait eus. Peut-être avait-elle un certain fétichisme à ce sujet, sans pour autant les considérer comme des objet. Cela rassura un peu la jeune femelle, elle avait déjà passé d'assez mauvais moment auprès de maître "aimant" et il y avait une chance que celle-ci ne la force pas à faire des choses qu'elles n'auraient pas envie. Mais elle n'appréciait tout de même pas son ton quelques peu autoritaire. Elle avait quand même l'impression que le bonheur de la maîtresse ne comptait pas et ce n'était pas quatre malheureuses goutte qui allaient la tuer, même si elle était à moitié chat ! A ce qu'elle connaissait, aucune espèce à ce jour ne fondait au contact d'un mélange subtile d'H2O et de minéraux. Mais la brunette préféra se taire pour cette fois:d'une part elle n'avait aucune envie de se quereller à sa libération, d'autre part elle aurait tout le temps de protester lorsqu'elles seront au sec et que le manteau serait superflu.
Elles continuèrent à marcher et l'hybride observa tout ce qui pouvait être regarder. C'était un rituel lorsqu'elle sortait du magasin, elle devenait émerveillée par la triste réalité à force de rester enfermée pendant un ou deux mois. Alors, elle s'étonnait de parapluies de toutes les couleurs, de vêtements différents, de visages anodins et de voitures toujours aussi polluante. Ce petit jeu dura environs une quinzaine de minutes et elle commençait à se lasser. Remuant un peu les oreilles, elle espionna sa maîtresse d'un petit œil distrait. Elle savait bien que depuis le début, l'humaine la fixait étrangement mais elle avait fait mine de ne pas le remarquer. Qu'on la regarde était normal, elle venait juste de l'acheter, mais quelque chose lui disait qu'elle était encore choquée par son commentaire. Elle mit ça sur l'instinct d'esclave mais réfléchit en quoi ses paroles pouvaient choquer. Elle supposa qu'elle ne devait pas être habituée à ce qu'une simple hybride se permette un commentaire virulent, même si à son goût cela n'était rien pas rapport à qu'elle pouvait dire. Elle soupira, si elle était choquée pour si peu Priscillia allait avoir du mal à la supporter ...
C'est à ce moment que sa maîtresse trébucha et s'affala sur le sol. Même si elle s'était relevée rapidement, n'importe qui aurait vu le choc sans même prendre en compte de ses vêtements maintenant crasseux. Erin soupira et s'approcha de cette dernière pour voir si elle n'avait rien. Elle trouvait cela un peu humiliant d'avoir une employeuse aussi maladroite mais maintenant elle savait que ses services ne servirait pas à rien. Puis elle remarqua qu'elle frissonnait, ce qui était logique vu comment elle était trempée. Elle émit un petit miaulement avant de lui mettre son manteau sur les épaules de la jeune humaine avant de lui dire d'un air froid:


" Mademoiselle, je vous prie de garder ce manteau, et je refuse que vous me le rendez sous prétexte que je suis un chat. vous tremblez de froid et vous savoir malade serez irresponsable de ma part. Et n'essayez pas de m'apitoyez, cela ne marche pas avec moi."

Ensuite Erin s'avança un peu plus rapidement visiblement agacée. Maintenant, elle avait envie de s'enfuir loin de ce lieu mais elle devait au moins attendre de découvrir sa demeure. Elle était déjà épuisée par toutes cette gentillesse qu'elle avait fait preuve et ne désirait plus que de se lâcher en faisant un petit tour en ville, seule avec ses démons. Mais un autre sentiment la hantait: l'inquiétude d'un hybride envers son maître. Elle avait bien peur que Priscillia se fasse encore mal lorsqu'elle la laisserait seule et elle se sentirait plus calme si elle se trouvait dans un lieu plus familier donc plus sûr. Que ses gênes de servitude pouvait l'énerver! Elle aurait donné n'importe quoi pour être née humain ou même avoir la possibilité de ne pas s'inquiéter pour ces esclavagistes. Mais en même temps c'était eux qui l'avait nourrit depuis sa tendre enfance... Elle décida de leur accorder le bénéfice du doute, même si elle savait qu'elle ne le devrait pas.
C'est à cette instant qu'un poteau très bien placée la sortit de ses pensées lorsqu'elles se le prit en pleine figure. Elle fronça les sourcils, baissa les oreilles et fit quelques miaulements plaintifs. Comment avait-elle pu se faire avoir part un objet immobile ? Elle secoua la tête et continua son chemin malgré le choc tout en s'assurant que sa maîtresse n'était pas loin derrière. Elle avait vraiment hâte d'arriver à bon port car là-bas, au moins, les poteaux ne sortait pas de nulle part...
Revenir en haut Aller en bas
Priscillia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 28
~Maître de~ : La sublime Erin Kumo *o*
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Un jour comme les autres (ou presque...) [ PV Priscillia]   Mar 18 Mai - 10:53:41

Priscillia écoutat les argument de sa nouvelle neko et finit par accepter de gardé son manteau après tous elle était miorte de froid alors pourquoi ne pas le reprendre en effet surtout si s'était Erin qui le proposait d'elle même. Elle le reprit donc sans objecter puis suivit sa neko à une certaine distance car elle avait accéléré se que Priscillia avait pris comme un signe qu'elle avait hate de rentré et qu'elle avait froid puis soudain elle vit Erin se prendre un poteau Priscillia avait voulut crié pour la prévenir mais trop tard elle s'était déja pris le poteau. Priscillia finit par rattraper Erin et lui demandât gentiment si sa allait et si elle ne s'était pas faite trop mal. Oh elle savait qu'Erin la trouverait bizzare après tous depuis quand une maitresse s'inquiétait elle de sa mais elle se fichait qu'on la trouve bizzare tous se qui contais s'est qu'elle ne tente pas de fuir et reste près d'elle parce que Priscillia n'avait pas envie de la perdre elle tenait à elle même si elle ne la conaissait pas depuis longtemps puis elle avait eut un tel coup de foudre pour elle. Coup de foudre qu'elle même ne comprenais pas et ne parvenait pas à rationalisé.

*Il faut que je me calme, que je ne lui fasse pas trop ressentir que je l'aime et m'inquiète pour elle qu'elle ne sente pas trop qu'elle peut quasi tous se permettre et que je peux presque tous lui passé sinon elle va faire tous et n'importe quoi et je controlerais plus rien*

Mais bon même si ses pensées lui disait cela elle s'en savait incapable et savait que ses réactions serrait toujours disproportionné et beaucoup trop dicté par ses sentiments que par la raison. Elle qui n'avait plus laissé parlé son coeur depuis un certain nombre d'année redevenait comme elle avait été précédemment à savoir extrêmement romantique et à croire au conte de fée se qu'elle devait évité à tous pris si elle ne voulait pas souffrir comme elle avait souffert quand elle avait découvert le monde tel qu'il était. Perdue dans ses pensées elle remarquât à la dernière minutes qu'elle allait arrivé.

"Voilat s'est ici dit elle en montrant une maison classique avec un étage et des caves ainsi qu'un garage"

Priscillia ouvrit la porte puis la lui tenut pour qu'Erin rentre en premier et découvre sa modeste maison qu'elle s'éfforçait d'entretenir et d'embellir au mieux priant intérieurement pour que sa plaise à la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jour comme les autres (ou presque...) [ PV Priscillia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jour comme les autres (ou presque...) [ PV Priscillia]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un moteur de recherche pas comme les autres !
» Un enterrement pas comme les autres
» L'amour est une arme comme les autres.
» Sherlock Holmes. Un Noël pas comme les autres. Holmes/Watson. Drabble. G.
» 6 HISTOIRES DE FEES PAS COMME LES AUTRES de Christelle Chatel, Elsa Devernois, Claire Renaud et Juliette Vallery

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko-City 2 :: Archives :: Rp terminés/abandonnés-
Sauter vers: