AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Neko City 2 est un forum de rp (Role Play)
 

Partagez | 
 

 Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Sam 29 Nov - 13:26:34

Cela faisait maintenant deux ans que le jeune Néko errait d'animalerie en animalerie. Et pendant son incarcération, si on peut appelé ça ainsi, il en avait vu des maîtres et des maîtresses. Certains gentils, d'autre moins. Chaque jour il pouvait entendre les pleurs, les cris, des Néko, déjà maltraités par leur maître qui venait de les acheter. Des fois, il entendait les rire et les cris de joies d'un Néko qui venait de se faire acheter par un maître aimable, qui avait toujours aimé cette race. Kasuki rêvait toujours de quelqu'un comme ça pour lui. Quelqu'un qui serait la pour le caliner, quelqu'un contre qui il pourrait se lover et ronronner en somnolant. Mais la vie n'était pas toujours aussi rose. Plusieurs fois il avait faillit être acheter par un maître qui était tout le contraire de ce qu'il pensait...

Dehors, il pleuvait. Kasuki regardait avec envie les multitudes de gouttes d'eau qui tombaient du ciel gris. C'était son temps préféré. Combien de fois avait-il voulu s'échapper de cette cage pour pouvoir s'amuser sous cette trombe ? Il ne le savait plus, mais un chose était sur, il allait encore resté longtemps ici. Dans sa petite cage, son doigt fin jouait avec sa mèche de cheveux brun entre ses yeux. Il remontait de temps à autre ses lunettes. Sa queue brune s'était enroulée autour de lui et remuait légèrement. Devant lui, un plat de nourriture à moitié terminé. L'un des vendeur passa le prendre sans lui jeter un seul regard. Le jeune Néko était assis, tout au fond de la cage. Il n'avait rien d'autre à faire de toute façon. Il avait beau crier, pleurer, on le frappait juste pour qu'il se taise. Kasuki avait justement eu l'autorisation de faire ce plaisir au patron... Finalement, un bruit retentit dans le magasin. C'était le son de la cloche habituelle qui signalait l'arrivé d'un client. L'un des salarié se précipita vers lui pour le conseiller. Le jeune Néko avait laissé son côté curieux. De toute façon, l'idée de rester ici encore et encore ne le gênait plus. Peut-être qu'un jour, on le tuera parce que personne ne voulait de lui...


Dernière édition par Kasuki Hitake le Sam 13 Déc - 16:55:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Sam 29 Nov - 13:59:37

Wolfgang fit arrêter la limousine devant l'animalerie.
C'était la seconde fois cette semaine que sa maîtresse lui ordonner de la déposée. Il faisait frais, et des trombes d'eau brouillées le chemin, rendant la conduite chaotique. Quand le conducteur vit sa maîtresse descendre de la limousine sans parapluie, il ne pu s'empêcher de poussé une exclamation désapprobatrice.
Reira se retourna alors qu'elle allait refermer la portière avant, affichant un sourire.

-Ne t'inquiètes pas Wolfgang, je n'en est pas pour longtemps!

Et elle claqua la portière, se retrouvant sous la pluie sans protection. En quelques secondes, elle se retrouva mouillée de la tête au pieds, et ses cheveux lui collèrent sur le visage, accentuant sa beauté sauvage naturelle.
Elle se dirigea à petits pas élégant vers le magasin, silhouette flou sous la pluie battante. Wolfgang suivit sa maîtresse des yeux jusqu'à ce qu'elle disparaisse dans le magasin. Il soupira et reporta son attention sur la route après s'être garé non loin. Il monta le sons de la musique et s'installa confortablement dans son siège avec un soupire.

Reira entra dans le magasin, n'accorda pas un regard au salarié qui se précipité sur elle, ni aux paroles imprecises, débitaient à tout allure par l'habitude. Elle leva une main impérieur au type qui l'énérvé déjà pour le faire terre. Les lèvres du salarié réstèrent ouvertes un instant avant qu'il ne referme la bouche, affichant une expression hébête. Reira ne le regardé toujours pas, et il se vexa sans pour autant s'exclamer. Le regard de la jeune femme se portait sur toutes les cages, et se qu'elle vit la glaça.
Elle avait beau être venue très souvent, elle ne s'habitué jamais à ce qu'elle voyait. Une quinzaine de neko se rués sur leur cage en tendant leur bras en dehors de la cage dans sa direction, d'autre rester dans l'ombre de le cage.
Reira passa une main dans ses magnifiques cheveux d'un geste supérieur, dégageant une élégance que même la plus douée des mannequin aurait eu dû mal à imité. Elle se pourlécha les lèvres avant de se tourner vers le salarié qui l'observé avec des yeux émérvéillés. Reira avait tellement eu l'habitude de se genre de réaction qu'elle n'y prêtta pas le moins du monde attention.
Si seulement le type qui était devant elle savait qui elle était rééllement...

-Allez préparez les papiers. Et bougez-vous bon sang! ajouta-t-elle en constatant qu'il ne bougeait pas d'un minimétre.

Il réagis enfin et détala vers l'accueil, un sourire béa sur les lèvres.
Avec un nouveau soupire, la milliardaire s'approcha de la première des cage. La neko à l'interieur était trop petite. Cage suivante.
La neko était trop vieille, pas assez active.
Reira eu un pincement au coeur; quand cette pauvre neko aurait-elle la chance d'avoir un nit douiller ou elle servirait une famille digne pour le restant de ses jours?
La jeune femme secoua de nouveau la tête et s'approcha d'un autre cage.
Celle-ci contenait un neko qui ne la regarder pas, avec des lunette et des cheveux bruns. Reira s'arrêta aussitôt. Il avait quelque chose de... magnifique. Son côté androgyne était attirant, et la façon qu'il avait d'enroulé sa méche autour de son doigt l'hipnotisa. Elle s'accroupit en cherchant l'age du neko sur la pencarte.
Elle poussa un leger siflement pour attiré l'attention du neko. On aurait presque dit une mélodie, beaucoup trop courte cependant. Avec un sourire en coin, elle passa sa main derrière les barreaux, et tendis sa paume vers le neko, avant de réinitialisé son début de mélodie. Cette fois-ci, elle la porta à son terme, chansonnette entre sifflement envoutant et doux chant. elle vit les oreilles du neko se tendre vers elle, et elle l'encouragea d'un sourire.

-Viens.

Un murmure, un simple murmure à peine audible, qui se fofila dans le silence comme pour s'enrouler autour du neko et l'attirait vers elle.
Les doigt de Reira se tendirent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Sam 29 Nov - 20:04:44

Sans vraiment y faire attention, il arriva à entendre les paroles du client. Elle criait au vendeur d'aller préparer les papiers pour l'achat d'un Néko. Les cris de ces derniers couvraient le bruit des pas. Il ne remarqua donc pas qu'il se dirigeait vers sa cage. Il entendit alors un léger sifflement qui, étrangement, couvrit les plaintes des Néko. Ses oreilles remuèrent légèrement et il leva la tête curieux. La mélodie s'arrêta et une main passa à travers les barreaux. Sa tête se leva de plus en plus et la mélodie recommença. Il ferma les yeux, comme bercé par le morceau de musique qu'elle laisser filer entre ses lèvres. Sa queue remua elle aussi, délaissant son corps pour s'élever doucement en l'air et bouger au gré de la musique.

La musique s'arrêta et une voix douce s'éleva. Elle lui ordonna de venir. Mais pourtant, il ne prit pas ça comme un ordre. C'était simple et calme, pas comme les ordres qu'on lui donnait lorsqu'il était jeune. La main de la cliente se délia doucement, invitant celle du Néko à la rejoindre. Il hésita quelques temps mais finalement, sa main vint la rejoindre. Au contact de la peaux de la demoiselle, il frissonna. Un frisson peut être banal, mais Kasuki n'avait plus toucher quelqu'un depuis bien longtemps. Il profita de ce moment comme si c'était le dernier. Mais il n'osait pas bouger, de peur d'offenser l'humaine qui avait l'air de s'intéresser à lui.

Il la fixait dans les yeux, essayant par un quelconque moyen de trouver une once de mensonge en elle. Lorsqu'il était jeune, il avait tendance à faire confiance aux gens trop rapidement et n'espérait pas recommencer. Mais malheureusement, il se faisait chaque fois avoir... Peut-être que cette maîtresse allait être douce ? Comme celle à qui il rêvait toujours ? Finalement, il risqua de bouger son pouce sur la main de la jeune fille. Sentant la douce peau glisser sur son doigt, il frissonna à nouveau, appréciant grandement. Mais il arrêta rapidement, détournant le regard. Il avait eu peur d'en avoir trop fait. Même si il le voulait, sa main voulait rester dans celle de la demoiselle, il ne voulait pas abandonner cette douceur trop vite...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Sam 29 Nov - 22:04:22

Pendant quelques secondes qui lui parurent une éternités, le neko s'approcha enfin, légèrement toutefois, et quand ses doigt frôlèrent ceux du neko, un frisson de plaisir la parcourut.
C'était le bon choix, elle le savait, elle le
sentait.
Avec un sourire encourageant, elle le vit niché sa main dans la sienne. La seule chose qui n'allait pas avec l'image, s'était que Reira avait la main légèrement plus petite que celle du neko...
Bizarrement, elle cela lui fit avoir un sourire en coin, elle sentit la main du neko tremblait une seconde dans sa paume. Elle aurait voulut l'attirait contre elle pour le rassuré, mais les barreaux l'en empêcher. Elle ne voulait pas ordonner à quelqu'un d'ouvrir la cage, de peur de brisé la magie du moment. Elle préféra patienter quelque seconde.
Le second frisson qui la parcourut fut causé par le pouce du jeune mâle contre sa peau. Lui était froid, elle chaude.
Mais un tel contact... combien de temp n'en avait-elle pas eu de rééllement... doux avec une personne de sexe opposé?
Elle n'avait eu que des contacts... violents, ces temps ci.

Reira sentit, le neko, hésitait, se crispait, puis par de nouveau se laisser aller. Reira inclina légèrement la tête de côté avant de remonter lentement sa main le long du bras du neko. Elle passa son second bras derrière les barreaux pour lui saisir le même poignet. Elle le tira vers lui, rapprochant ainsi la tête du neko vers elle. De son autre main, elle lui caressa doucement le menton, puis la joue, en cercle plus ou moins réguliers.
Elle entendit les pas d'une vendeuse qui s'approcher avec la paperasse à faire signer, se qui brisa la magie du moment.
Comme avec regrès, mais séchement, elle lacha le neko et s'éloigna pour faire face à la vendeuse.
Celle-ci cilla sous le regard flamboyant de la jeune millardaire.
La vieille femme (car la vendeuse n'était plus toute jeune) se dit qu'elle avait beau être vieille et moche avec ses rides, même jeune et en pleine possession de ses moyens, elle n'aurait jamais égaler ne serait-ce que d'un quart la beauté de la jeune femme qui se tenait devant elle.
Sans quitter cette beauté naturelle, la vendeuse tendit les papier à Reira, avec inclu le style (wha! Elle est pas radine en plus!).
Reira saisit les papiers, les signa et les lui rendit.
Elle saisit rapidement les clefs que lui tendait la vendeuse, ouvrit la cage en deux tourne main et ouvrit au neko. Elle s'accroupit, tendit de nouveau une de ses main au neko et fit de nouveau dans un murmure;

-Alors? Veux-tu me suivre dans un nouvel horison?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Sam 29 Nov - 22:22:11

Lentement, mais surement, la main de la jeune fille glissa le long de son bras, laissant sa main encore en position comme si elle tenait toujours celle de l'humaine. L'autre bras de cette dernière passa à travers les barreaux pour lui saisir le poignet afin de l'attirer vers elle. Il résista quelques secondes, mais se laissa doucement aller sous le magnifique regard de la demoiselle. Elle vint ensuite le caresser le menton puis la joue en cercle. Il frissonna une fois de plus. Mais il ne dit rien, profitant de se moment au maximum.

Malheureusement, il entendit les pas de la vendeuse venir vers eux. C'est à ce moment qu'il craignit que la demoiselle allait le laisser pour aller voir quelqu'un d'autre. Elle arrêta toute caresse, laissant le Néko seul. Sa main vint à sa joue, au même endroit où il venait de se faire caresser. Il n'entendait plus rien autour de lui, si ce n'est que sa respiration et les battements de son cœur, qui, étrangement, battait à toute allure. Un tintement de clé retentit et il sortit de sa rêverie. Devant lui, le Néko voyait ce qu'il n'aurait jamais cru voir. La demoiselle glissait les clé dans la serrure de sa cage pour le libérer de sa souffrance. Il allait enfin pouvoir sortir d'ici après deux longues années.

Elle lui tendit à nouveau une main et parla d'une voix mielleuse et silencieuse, comme précédemment. Elle l'invitait à venir voir un nouvel horizon. C'était peut-être comme être inviter à sortir d'ici ? Timidement, il lui prit la main, comme avant et frissonna une nouvelle fois sous ce contact qu'il n'aurait jamais crut aussi tendre jusqu'à maintenant. Puis il fit d'une voix douce et mystérieuse car il depuis longtemps, il n'avait pas parler.


"Oui..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Dim 30 Nov - 18:30:11

[Je ne pourrais pas rép avant un moment, désolée... ]

Reira ne s'attendait pas vraiment à se que le neko refuse de la suivre, mais elle fut quand même soulager quand une petite voix, légèrement enrouée par le manque d'avoir proférer des paroles, répondit à sa question.
Avec un soupire de soulagement non dissimulé, elle le tira vers lui. Constatant qu'il était plus grand qu'elle, elle fit une moue de gamine jalouse. Elle avait toujours eu horreur des talons hauts, c'est pourquoi elle n'en portait jamais.
Sérieusement, il n'y avait que dans les films que les tueuse à gages tuées leurs proies avec des talons éguilles. La réalité était largement plus complex.
Non qu'elle n'avait jamais essayer, mais elle n'avait absolument pas apprecier la position qu'elle avait dû se forcer à prendre en étant en mini jupe qui était - d'après elle - la cousine des uniforme des hautesses de l'air. Depuis se fameux jour, elle avait tenue toutes les hautesses en grande estime pour avoir envi de se balader avec pareil accoutrement.

Reira revint au présent et remplaça sa moue de gamine insatisfaite par un sourire enjoleur qui, comme elle put le constater, marcher merveilleusement bien avec son nouveau neko. Elle caressa la clavicule de neko du bout de son ongle parfaitement manucuré, taillé à la perfection de façon à servir d'arme mortel.
De sa voix suave et séductrice, elle murmura au neko un seul mot:

-Nom?

Elle aurait tout aussi bien pu faire toute une phrase, mais elle n'était pas bien bavarde, bien qu'elle est une "grande gueule", parlait en publique la rendait nerveuse, comme si elle se soumettait au regard et au jugement des autres. Toutefois, avec son enfance de princesse, il était logique qu'elle est un tel recul anvers autrui.
Son charisme naturel jouait toujours en sa faveur, et les membres du conseil de chaques gouvernements avaient entendu parlés d'elle ne serait-ce qu'une fois sous le nom de "l'ensorcelleuse", ou bien "la M.M" qui signifiait "la Magister Manipulatrice".
Magister, son nom de famille, qui signifiait "Maître" en latin, attirait souvent la crainte ou le mépris. Crainte car cette famille noble s'était faite connue par sa fièrté sauvage et indoptable, en total armonie avec la nature, installant un déséquilibre chez leurs ennemis, et mépris pour ces derniers, qui avaient tout essayer pour leur voler leur trésor.
Leur trésor?

Mais revenons au présent, inutile de partir dans des histoire de famille vieille comme le monde!

Reira se tourna vers la vendeuse après avoir entendu la réponse de son neko. Kasuki? Très joli nom qu'il avait. Elle fit une sorte de claquement sec à l'adresse de la vieille dame qui se trépignait sur place, car la vendeuse commencait rééllement à agacée Reira.

-Vous avez un collier noir? Je suis sûre que ça lui ira à merveille! fit-elle soudainement avec un sourire éclatant, qui n'accepterait aucuns refus de la part de qui que ce soit, pas même de son neko.

Elle n'avait aucunement l'intension de le réduire en esclavage, mais elle-même adorant les collier en cuirs - elle s'en mettait souvent - elle pensait bien faire. Toutefois, si cela ne plaisait pas à Kasuki, elle ne l'obligerait pas le porter.
La vendeuse partie precipitament pour revenir avec se que lui avait demander Reira, et celle-ci le mit autour du cou du neko.
Elle put constater qu'il avait un chemise, dont certain boutons manquer. Elle eu une moue à la fois satisfaite, désaprobatrice, narquoise et perverse. elle essaya tant bien que mal de la lui réajuster.

-Tu as un corps de rêve, mais à partir de maintenant, je ne veux qu'il n'y est que moi qui puisse constater à quel point tu es beau. Nous allons directement à l'hotel, dac? bien sûr, ce n'était pas vraiment une question.

Elle paya, entraina le neko dehors et le fit rentrer sans cérémonie dans la limousine noire qui les attendaient sagement.

-Wolfgang, démare! Et ne t'occupes pas des feux ni des limitations de vitesse, éloigne toi le plus vite possible de cet endroit abominable. On rentre à l'hotel.

Pour une fois, elle s'était installer avec son neko à l'arrière, pour une fois. Elle se tourna vers lui, se rapprocha avec indiscrêtion, et lui sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Dim 30 Nov - 22:05:58

[Ce n'est pas grave j'attendrais =) De toute façon je ne serais pas vraiment libre en semaine ^^)

Il fixait toujours sa nouvelle maîtresse avec ses yeux brun. Et lentement il sortit de la cage. Lorsqu'il fut debout, il vacilla. Cela faisait bien trop longtemps qu'il ne s'était pas mit debout. Il s'étira discrètement, toujours en tenant la main à la demoiselle comme un enfant et sa mère. Il regarda autour de lui, comme si tout était nouveau. Pourtant, ça faisait deux ans qu'il voyait le même paysage... Mais, le regarder à nouveau avec une personne proche de vous, c'était complètement différent. Il croisa le regard des autres Néko et eut un pincement au cœur. Il était très content que ce soit lui qu'elle ai choisit, mais voir autant d'hybrides qui lui étaient semblable lui faisait mal. A contrecœur, il essaya de na pas le remarquer. Il sorti de sa rêverie lorsqu'un seul mot simple, mais qui avait fait terriblement effet. Sa maîtresse lui demandait son nom. Il réfléchit quelques instants, comme si il l'avait oublié. Déjà qu'il n'a presque jamais parler, se souvenir de quelque chose de simple avait sa difficulté. Il finit par dire, de la même voix que précédemment.

"Kasuki Hitake..."

La demoiselle le fixait toujours. Son regard était magnifique. D'ailleurs, tout son corps l'était. Elle était d'une beauté que l'on trouvait rarement. Kasuki se surprit à penser ça. C'était tout de même sa maîtresse ! Cette dernière tourna le regard pour s'adresser à le vendeuse. Elle lui demanda si elle possédait un collier noir. Heureusement, le Néko aimait plutôt bien cette couleur. Il ne dit donc rien. De toute façon, qu'aurait-il put dire ? Elle l'attacha autour de son cou, prenant bien soin de faire glisser ses doigts fin sur sa peau. Ce qui le fit frissonner à nouveau. Lorsqu'elle fixa sa chemise ou des boutons étaient ouverte, elle essaya de la rajuster. Peut-être était-ce un rêve, mais Kasuki avait eut l'impression de voire défiler plusieurs sentiments dans le regard de sa maîtresse. Puis elle parla, lui faisant savoir qu'il avait un corps de rêve et que ce n'était qu'elle qui pouvait le voir.

Il ne put s'empêcher de rougir. De rougir énormément au point de tourner la tête, comme si il voulait se cacher. Cela ne fonctionna pas bien entendu. Mais Dans ses souvenirs, c'était la première fois qu'on le complimentait ainsi... Elle dit ensuite qu'ils allaient directement à l'hôtel. Il lui fit connaitre sa réponse.


"Oui, maîtresse..."

Ils sortirent du magasin. D'un coup, le corps du Néko se retrouva trempé. Il ressentait enfin la pluie sur ses vêtement qui, peu à peu, se collait à sa peau. Il marcha légèrement plus lentement pour apprécier cette pluie. Il finit donc par entrer dans la longue voiture noire qui servait de moyen de transport à la demoiselle. Ils s'installèrent tout les deux à l'arrière. Elle ordonna au chauffeur d'accélérer pour partir de cette endroit. Peut-être n'aimait-elle pas l'animalerie ? Cela signifiait-il que c'était une humaine gentille envers les Néko ? Une lueur d'espoir traversa son regard qui disparut bien vite lorsque sa maîtresse s'approcha de lui en souriant. Il s'étonna quelque peu mais, doucement, les traits de son visage s'adoucirent et il sourit à son tour...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Mar 9 Déc - 8:52:36

[dsl pas le temp un peux court! biz!! ]


Reira était au ange, cette voix, se mignois, il était tellement craquant!
Elle se retenait à grande peine à chaques secondes de ne pas lui sautait dessus pour le serrer dans ses bras.
Après tout, ils avait maintenant tou leur temps!
Elle jeta un regard en coin à son neko, et se souvint fugitivement de la façon charmante dont laquelle il avait rougi quelques secondes auparavant.
Elle tendit la main vers les oreilles du neko, s'arrêta avant de la laisser retomber le long de son flanc.
Elle ne voulait pas lui faire peur, et elle se disait qu'il fallait peut-être mieux le laisser plonger dans ses réfléctions pendant un bout de temps. Elle s'éloigna de lui, s'assit en face et le laissa observer la pluie derrière la fennêtre. La Limousine filait rapidement vers l'hotel, et Reira se détendit enfin. C'était vraiment infernale les animaleries.
Elle regarda son neko et lui posa une ultime question, d'une voi touce, rassurante, mielleuse:

-Quel est ton age Kasuki?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Mar 9 Déc - 11:55:51

Il fixait toujours sa maîtresse d'un regard presque neutre, malgré que quelques sentiments positif apparaissaient lentement. Puis elle tendit sa main vers ses oreilles. Doucement, ses oreilles commencèrent à s'aplatir. Il avait simplement peur de se faire frapper une nouvel fois. Son corps commença à trembler légèrement. Mais l'humaine fit glisser sa main le long de son flanc, lui procurant une douce caresse. Malgré qu'elle n'est pas touchée ses oreilles, ces dernières étaient le point sensible de Kasuki. Et uniquement à cause du vent que produisit le geste de sa maîtresse, les atteignit, le faisant frissonner. Mais il était contant. La demoiselle n'avait apparemment aucune envie de le frapper. Ses oreilles se relevèrent lentement et il sourit une nouvel fois, aussi légèrement qu'avant pourtant...

Il la regarda partir s'asseoir en face de lui, le laissant seul de son côté. Le jeune Néko restait assis, bien sagement. Sa tête était tournée vers la fenêtre par laquelle il regardait la pluie tomber à grosse gouttes. Le choc se faisait entendre sur le toit de la voiture. Il vint poser ses mains sur la vitre froide, comme pour essayer de toucher l'eau qui circulait de façon désordonner sur la paroi glacée. Être dans cet environnement l'effrayait un peu, mais savoir qu'une nouvelle vie allait commencer pour lui le mettait dans une joie immense, même si cela ne se voyait pas. En effet, durant deux ans, Kasuki à apprit à ne pas montrer ses sentiments, pour ne pas faire plaisir aux vendeurs. Ainsi, même si on le frappait, même si on l'insulter, jamais il ne faisait quoi que ce soit. Il restait impassible.

Soudain, la douce voix de sa maîtresse retentit dans la voiture. Elle lui demandait son âge. Chose que le Néko avait quasiment oublié... Il essaya de se rappeler rapidement, tourna la tête vers la jeune fille et finit par répondre d'une voix semblable à ses dires précédents.


"J'ai dix-sept ans..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Ven 12 Déc - 18:51:20

[Narf je me suis rattraper xD tu me pardonnes?]

Une fois de plus, quand le regard de la jeune maîtresse accrocha la silhouette du neko, elle ne parvint pas à la quitter des yeux.
Bizarrement, pour le première fois depuis des années, elle voulait venir se frotter à lui, se laisser aller contre lui, enfouir sa tête dans l'épaule de kazuki. Elle ne le connaissait que depuis quelques minutes, et pourtant, elle savait qu'elle ne pourrait plus se séparé de lui, cela lui serait été trop dur.
Elle passa une de ses main dans son cou, et trouvant qu'il faisait un peu trop froid, elle demanda à Wolfgang de monter le chauffage.


"J'ai dix-sept ans..." murmura-t-il d'une voix fiévreuse, qui fit frissonner Reira par sa faiblesse.

N'y tenant plus, elle retourna s'asseoir à ses côtés, et, tout en lui frôlant les côtes du bout des doigts elle lui murmura d'une voix inquiète;

-As-tu froid?

Et, sans attendre de réponse, elle enleva son long manteau noir fourré, qui lui avait toujours tenu particulièrement chaud. Son père lui avait offert des années auparavant, et elle le mettait si souvent et le lavé si peu de fois qu'il ne quittait jamais son odeur.
Elle se dit que c'était là une façon de le faire s'habituer à son odeur, étant donner qu'il devrait vivre avec.

Reira l'observa à la dérobe. Quelque chose la tracassé. Elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus, mais elle ne pouvait s'empêcher de penser que cela avait un rapport avec son jeune neko.
Voyant qu'il ésitait à prendre son manteau, elle lui fourra sous le nez avec de petits geste secs dans sa dirrection, l'obligeant presque à le mettre.
Elle n'aimait pas qu'il soit aussi peu bien vêtu, et même si elle se retrouvait en débardeur moulant sa silhouette parfaite, elle n'avait jamais crains le froid, bien qu'elle eut horreur de la glace, et de toutes les choses trop froides. Était-elle sensible ?
Peut-être bien. Pourtant, la chaleur ne lui avait jamais posé de problème, au contraire, elle avait toujours aimer se frotter contre un corps chaud.
Elle revint au présent en constatant qu'il avait enfin accepter son présent, et elle le regarda l'enfiler.
Bizarrement, Reira avait du mal à croire qu'il est 17 ans, il paraissait à la fois plus jeune et plus vieux...
Et puis ses yeux... ses magnifiques yeux... A sa grande surprise, ses lunettes ne gâchaient pas sa regard, pourtant, elle se promis de lui acheter des lentilles, pour qu'il soit plus à l'aise.
Au bout de quelques secondes, elle se rendit compte qu'elle s'était rapprocher. Et elle eut un mouvement de recul.
Elle ne voulait pas qu'il est peur d'elle, surtout pas lui.

Avec un soupire résigné, quand elle vit qu'il avait fini de s'enrouler dans le manteau chaud, elle s'éloigna de nouveau, mais resta sur le même siège. Dehors, la pluie s'était légèrement calmée.

¤ Tant mieux ¤ se dit-elle.

Reira n'aimait plus la pluie depuis qu'elle était en ville, tout devait gris, et, ayant était élevée dans une région sauvage, les pluie accompagnait toujours le beau temps. Le paysage devenait verdoyant, les herbes folles ondulaient sous le vent au rythme des salves des gouttelettes qui tombaient silencieusement. Jamais la pluie n'avait battue la terre au point de la rendre boueuse. Elle était la pour la nourrir, la purifiée, et non pour saccagé une beauté naturelle.
Reira se passa une main dans les cheveux, dans un geste tellement emplit de grâce que Wolfgang ne put s'empêcher de lui jeter un regard dans le rétroviseur.

Sentant un regard autre que celui de son chauffeur, elle se tourna vers Kasuki.
Il l'observer avec un étincelle particulière dans le regard. Gênée, elle se détourna, remonta ses jambes contre elle en enlevant ses chaussures (gros talons) et les serra de ses bras frêles. Elle posa sa tête contre la porte, ferma les yeux et murmura;
-Nous serons arriver dans trente minutes, alors je vais me reposer un peu si ça ne t'ennuies pas, je dois rattraper mes heures de sommeil... si tu t'ennuies, demande à Wolfgang, il te dira quoi faire...

Sa voix alla en décroissant, et elle s'endormit en quelques secondeS.
Elle avait tuer plus de 5 concurents d'une association sportive, et elle n'avait presque par dormi. Elle était éreintée, et elle se demandait encore pourquoi elle avait choisi se jour pour acheter un neko.
Il était rare qu'elle s'endorme en presence de quelqu'un, même si elle avait confiance en Wolfgang, elle ne connaissait pas bien Kasuki, et cela pouvait être dangereux pour elle. Lui faire confiance était peut-être une cruelle erreur, pourtant, elle voulait penser qu'elle faisait le bon choix. Et puis après tout, il y avait Wolfgang, qui paierait de sa vie pour sauver celle de sa maîtresse, qui l'avait sorti d'une vie de misère.
Au pire des cas, ses sens ultra développés lui sauveraient la peau.
Avec un soupire exténué, elle plongea dans son sommeil sans rêves, vide d'émotions. Sa respiration se fit régulière, discrète, comme un léger souffle d'air dans les branches d'un jeune cerisier.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Ven 12 Déc - 19:44:55

[bien entendu ^^ regarde tes MP je t'en ai envoyé un ^^]

Le pluie continuait de battre la voiture. Mais, elle se calma de plus en plus. Toujours en admirant l'extérieur, il sentit à nouveau le regard de sa maîtresse sur lui. Il fit de son mieux pour cacher son gène, espérant qu'il n'avait rien fait pour s'octroyer la colère de l'humaine. Il sentit aussi la température de la voiture augmenter légèrement sous l'ordre de la demoiselle. Il vit ensuite cette dernière le rejoindre, s'assayant à côté du Néko, en prenant bien le temps de passer ses doigts fin sur ses côtes, ce qui ne manqua pas de le faire frissonner. Elle lui demanda ensuite si il avait froid. Kasuki froid ? c'était très rare qu'il avait froid. Il aimait la pluie, donc il aimait le froid. Il n'eut même pas le temps de répondre que sa maîtresse lui tendait déjà le manteau qu'elle portait depuis leur rencontre. Elle le tendit ensuite à Kasuki. Il ne le prit pas tout de suite, se demandant comment sa maîtresse faisait pour ne pas avoir froid elle, habillée en débardeur...

Voyant qu'il ne le prenait pas, sa maîtresse lui tendit sous le nez et se sentit bien obliger de le prendre. Il le prit donc, passant ses bras dans les manches, frissonnant sous le contact de la laine sur sa peau. Une fois mit, il sentit le souffle de la demoiselle plus près de lui. Lorsqu'il leva les yeux, elle eut un mouvement de recul, comme pour ne pas l'effrayer. Il se demandait pourquoi l'avait-elle fait, car, en étant sa dominatrice, elle avait tout les droit sur le Néko. Elle pouvait donc s'approcher autant qu'elle le voulait, Kasuki ne la repousserait jamais. D'ailleurs, même si il avait le choix, il ne l'aurait pas voulu. Il voulait absolument savoir si cette humaine était comme ses anciens maitres : violant et sans cœur. Il voulait savoir si elle était vraiment gentille ou si elle faisait tout ça pour l'amadouer...

Lorsqu'elle passa sa main dans les cheveux, Le Néko se surprit à la regarder. Lorsqu'elle le remarqua, elle se détourna, en même temps que Kasuki qui croyait avoir mal fait. Elle changea ensuite de position, laissant au sol ses talons pour remonter ses jambes et poser sa tête contre la vitre froide. Elle finit par prononcer qu'ils arriveraient dans trente minutes et qu'elle voulait se reposer pendant ce temps. Elle lui dit aussi qu'il pouvait demander au chauffeur si il s'ennuyer. Après ces quelques paroles, sa maîtresse plongea dans son sommeil. Il ne put alors s'empêcher de la regarder. Elle était si belle qu'il en rougissait, même si ce fut très discret sur son visage quasiment inexpressif, si on ne compte pas l'habituel tristesse qui trônait sur son visage.

Tout en la regardant, il ne put s'empêcher de retirer le manteau qu'elle lui avait dit de mettre pour aller le poser sur les épaules de sa maîtresse sous l'œil attentif de Wolfgang. Il savait qu'en dormant, on avait souvent froid. Une fois mit, il lui murmura doucement.


"Dormez bien..."

Puis il retourna à sa place, reposant sa tête contre la vitre pour admirer l'extérieur. Il jettait de temps à autre des regards sur sa maîtresse pour voir si tout allait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Ven 12 Déc - 21:01:51

Reira, bien qu'endormit, frissonna. Elle ne s'en apercevait pas vraiment, mais elle avait de plus en plus froid. Le chauffage avait beau augmenté la température de l'habitacle, cela n'empêcher pas à sa peau d'avoir la chair de poule.

Mais très peu de temps après, elle sentit dans son sommeil quelque chose de lourd se posait sur ses épaules.
Avec un soupire d'aise, elle se cala mieux contre la porte, mais sentant une présence chaude, elle en fut immédiatement attiré, elle sans s'éveiller, elle saisit la chemise du neko au niveau de l'épaule pour venir se pelotter contre lui. La chaleur la submergea, et elle posa sa tête sur l'épaule de Kasuki sans pour autant ouvrir les yeux.
Elle n'était pas réveillée, mais elle n'était pas non plus vraiment somnambule.
Recroquevillée contre le corps chaud du neko, elle n'était qu'une jeune femme de 19 ans, et non une femme adulte et résponsable.
L'odeur de son neko la submergea. Il sentait bon! Bien que cela devait faire un moment qu'il n'avait pu prendre un vrai bon bain chaud.
Pour la première fois depuis des mois, elle se sentit bien, en sécurité.


Plus d'une demi heure plus tard, Reira se réveilla. Elle ne réagit pas très rapidement, car elle avait très, très bien dormit.
En fait, elle avait même rêver.
Elle cligna des yeux, désorientée. Elle avait même rêver!! En murmurant de temps en temps des "non, ne leurs faites pas de mal!" et des "ne me quittez pas père, mère! J'ai besoin de vous!".
En quelques secondes, son cerveau ultra développé analysa la situation. Elle avait largement dépasser la siéste des trante minutes.
En un bon elle fut debout.
Wolfgang fumait une cigarette adossé à la limousine, et le neko l'observait depuis le siège arrière.
Elle l'observa un moment avant de se laisser glisser sur la moquette de la limousine. Elle se passa une main dans les cheveux, totalement déboussollée.


-Combien de temps... ? Cela fait longtemps qu'ont est arrivés? Et que je dors?

Reira était casiment sûr que Wolfgang n'avait pas osé la réveillé une fois ariver, préferant la laisser dormir tout son soul. Il se plaignait souvent de son manque de sommeil, lui enjoignant de rattraper plus souvent ses heures d'insomnies.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Ven 12 Déc - 21:27:19

Au lieu de retourner sur son siège comme il aurait voulut le faire, il se fit attirer par sa maitresse qui, tout en dormant, l'avait agripper par la chemise, l'obligeant ainsi à s'asseoir près d'elle pour ne pas la faire tomber. Assit, il sentit la tête de sa maîtresse tomber sur son épaule. Il rougit instantanément. Malgré ses dix-sept ans, Kasuki n'avait jamais connu l'amour, ni n'importe quel sentiment de joie. Sa rougeur était donc habituelle. Mais sentir une jeune femme aussi belle contre lui, le mettait dans un état qu'il ne pouvait décrire. Tant bien que mal, il se mit lui aussi confortablement sans pour autant la réveiller. Il jeta un oeil au chauffeur qui n'avait pas l'air de faire quoi que ce soit pour l'aider...

Il resta donc ainsi, regardant la chevelure de sa maîtresse, sentant son agréable odeur ainsi que son souffle sur lui. Il frissonnait de temps à autre. Doucement, sa queue de chat vint s'entourer autour de la demoiselle, l'approchant ainsi un peu plus de lui. Puis le temps passa, lentement. Et pour rien au monde, Kasuki n'aurait voulut bouger. Malheureusement, ils arrivèrent à destination. Wolgang lui dit de ne pas bouger, attendant que sa maîtresse se réveille. Il n'osa pas rétorquer et resta donc assis, la demoiselle toujours entrain de dormir sur son épaule.

Finalement, elle se réveilla, une demi-heure après leur arrivés. Kasuki dégagea sa queue, la regardant s'éveiller lentement. Mais ce fut d'un coup qu'elle se mit debout. Puis, après avoir glisser lentement sur la moquette de la limousine, elle demande si ils étaient arrivés et combien de temps avait-elle dormit. Essayant de cacher son gène vu que sa belle maîtresse avait dormi sur son épaule, il lui répondit.


"Vous avez dormit une demi-heure après que nous sommes arrivés. Wolfgang m'a dit de ne pas vous réveiller..."

Il inclina les genoux, tenant ainsi en équilibre sur la pointe des pieds devant sa maîtresse pour voir si tout allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Sam 13 Déc - 16:50:14

[Bien! Si c'est possible rajoute au titre de se sujet [ terminé] pour aidé les Admins! Et si tu veux bien, répond moi à l'hôtel 5 étoiles! =3 ]

Ah! Elle s'en doutait! Alors comme ça elle avait dormi une demi heure de trop?
Zut! Pourquoi diable ce stupide Wolfgang vouait-il qu'elle dorme temps?
elle grommela une réponse et fit une grimace, ce qui ne déforma en rien son visage parfait de déesse.
Elle jeta un regard noir au profil de son chauffeur, et elle jura qu'il souriait.
Avec une moue désappointée, elle se détendit et abandonna la partie. Son sourire revint, mi amusé, mi agacé, et elle se redressa.
Avec un soupire résigner, elle regarda son neko, et elle ne put s'empêcher de lui sourire pour le rassurait. Après tout, pourquoi ce mettre dans un état pareil pour avoir dormi ?
D'ailleurs, elle était bien contente, elle se sentait revivre, et elle était ravie de constaté qu'elle était de nouveau en pleine forme. Elle fit un signe au neko pour qu'il la suive, et au moment ou elle ouvrit la porte, elle se rappela qu'elle n'avait pas de chaussures, ni de manteau. Elle enfila ses derniers rapidement et sorti de la jaguar. Bien évidemment, elle n'eut pas le temps d'ouvrir la portière que Wolfgang le fit à sa place. En passa devant lui, elle ne put s'empêcher de lui donner un leger coup de poing dans le ventre, et son serviteur fit mine de se plier en deux de douleur, se qui fit rire sa maîtresse.


-Stupide Alpha va ! Tu prend soin de ta compagne pas vrai ? fit-elle en lui souriant d'un de ses doux sourire, qu'elle lui réservait.

Incapable de rougir, il fut quand même gêner et détourna les yeux. Reira savait pertinemment qu'il ne lui répondrait pas, mais elle aimait le chambré avec son nom, en rapport avec les meutes de loups. Il avait toujours prit soin d'elle, et même si il ne lui avoué pas, elle savait qu'il était intimement amoureux d'elle. Pourtant, il se comporter seulement comme un bon père avers sa fille.
Reira se mit sur la pointe des pieds et lui embrassa le cou. Elle connaissait ses réactions par cœur, mais elle se laissa pourtant repousser sans réchigner d'une main douce mais ferme.
Le regard de son serviteur avait changer, et elle savait qu'il était en colère.

-C'est bon, je sais, je sais!

Avec un soupire elle s'écarta, saisit Kasuki par la main et l'entraina à sa suite dans le hall de l'hotel. Le contact de la paume du neko contre sa main la fit frissonner, et elle eut envi de se presser contre lui pour embrasser son cou, ses joues. Elle se retint et essaya de se distraire en héllant son conducteur qui venait de fermer la porte.

-S'il te plaît Wolfgang, ne dors pas dans la limousine cette nuit, je te donne des liasses de billets tous les jours, alors fait un effort et dors dans une chambre d'hotel!

Sans même se retourner, elle entendit le moteur de la voiture ronronner, et elle était casiment sûr qu'il ne l'écouterait pas.
Elle regarda Kasuki à son côté, et quand leurs regards se croisèrent, elle vit le néko se détourner et rougir. Elle gloussa de plaisir et l'attira à elle. Elle lui deposa un baiser brulant dans le cou et lui sourit en s'écartant pour le rassuré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Sam 13 Déc - 16:55:22

[très bien, j'attend donc ton post à l'hôtel =)]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   Sam 13 Déc - 17:08:12

[ Narf, non!!! x3 C'est pas se que je voulais dire!!! xD Ouvre le sujet à l'hôtel et rép mwa là-bas !!! xD Sans vouloir te commenter!! xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin quelqu'un pour lui... (PV Reira) [TERMINE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SUPER URGENT RECHERCHE QUELQU'UN POUR M'HEBERGER
» CHERCHE QUELQU UN POUR FAIRE DES FLYER
» cherche quelqu’un pour photoshop
» [Legardinier, Gilles] Quelqu'un pour qui trembler
» Youpi j ai quelqu un pour la St Valentin :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko-City 2 :: Archives :: Rp terminés/abandonnés-
Sauter vers: