AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Neko City 2 est un forum de rp (Role Play)
 

Partagez | 
 

 Prisonière de ses pensée [Pv]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aurore
~♥~Petite neko~♥~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 26
~Neko de~ : Tu touches; je mords!
~Maître de~ : De ma tête
~Amour~ : N'a plus aucune signification pour moi
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Prisonière de ses pensée [Pv]   Ven 8 Aoû - 16:22:06

C'est dans une petite animalerie bruyante que Aurore se réveilla et pourtant, lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle n'entendait rien, tout était noir, ses yeux qui pourtant regardait la porte d'entrée revoyait les évènements de la veille, son frère mourrant dans une cage hurlant sa souffrance... Ses oreilles qui pourtant recevait le sons des pleintes des autres neko transformaient tout le bruit en cris de tristesses et de souffrances.

Les larmes aux yeux, la petite neko s'approcha lentement à quatre patte du grillage de sa cage jusqu'à ce que ses mains touchent le métal. Revenant peu à peu à la réalitée, elle jeta des regards terrifiée partout autour d'elle, elle n'avais jamais été en cage, elle avait toujours vécu en libertée, elle ne savait même pas qu'il existait des animalerie pour neko! La petite paniquer se mit à bouger dans tous les sens essayant de trouver une sortit... Le marchand, sincèrement tannée de la voir faire peur au client, lui tapa sur les doigts qui dépassaient du grillage. Aurore sursauta, se tapant en même temps la tête sur le haut de sa cage puis se cacha dans le fond... c'est à ce moment là qu'elle se rendit compte que sa jambe lui faisait horiblement mal...

Une heure après avoir observé la vie à l'animalerie, elle finit par comprendre dans quel genre d'endroit elle se trouvait. Elle se mit alors à observer les humains qui entrait dans l'animalerie. À chaque fois qu'un humains qui semblait être gentil s'approchait de sa cage, Aurore sautait en avant malgrés l'espace restreint de la cage et sa jambe qui la faisait souffrir et tentait de les mordre ou le griffer afin de les éloignés, elle préfèrait voir les autres nekos sortir heureux plutôt que de partir avec un bon maitre en laissant les autres neko dans leur cages... et puis elle n'était pas vraiment d'humeur à se faire adopter... Elle qui avait toujours vécu dans les rues en compagnie de... Elle qui avait toujours fuit les humains ne pouvait pas en un seul jour se mettre à leur faire confiance...

Il commençait à faire noir, l'animalerie s'emblait être prète à fermer et certain neko commençaient déjà à dormir. Aurore accoter dans le fond, n'osait pas fermer les yeux, de peur de revoir le visage de son frère à nouveau... Les larmes aux yeux, elle se mit à masser sa jambe pour essayer de se changer les idées. Dans l'animalerie, on pu entendre une petit clochette, ce qui réveilla quelques nekos endormis et qui poussa Aurore à essuyer rapidement ses larmes.

[C'était en quelque sorte déjà près... d'habitude je n'écrit pas si vite Oo!]

_________________•~ 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prisonière de ses pensée [Pv]   Ven 8 Aoû - 16:48:17

Konrad avait fait une viré dehors toutes la journée. Il avait été voir son ami Apollo, et avait parlé une fois de plus de Vérité, sa petite amie Néko qui avait été capturé, et envoyer à l'étranger. Apollo avait beau le réconforter, il ne se passait pas une journée sans qu'il pensse à elle.

Après avoir quitté la demeure d'Apollo, Konrad se rendit dans l'animalerie la moin correcte de la ville. Les vendeurs y était mécequin, cruel même. Il leurs avait déjà rendu une petite visite... Mais étant en colère contre tout les humains d'un seul coup, il descida de franchire la porte de cette animalerie. La petite clochette retentit, et des nékos commencèrent à miauler vers lui. Un des vendeurs reconnu Konrad et dit:

"Mr le procureur, le magasin va fermer!"

Konrad sourit, un sourire de dégout plutôt... Il s'approcha du vendeur, quand celui ci recula. Il s'arrêta devant une cage. Une néko, au allure fragile, avait la jambe enflet et semblait pleuré. Au fond de sa cage, qui n'était pas au mesure réglementaire, par rapport au autre. Il pointat du doigt la jeune fille toute mimi, et dit au vendeur, la voix enroué par la colère:

"Et qu'est ce que c'est que ça! Pourquoi cette petite est dans une cage... Pour chiot!
_ Mais... Mr Gavin... Je... Y avait plus de place.. Et c'était nos ancienne cage...
_ Ouvrez cette cage de suite!
_Bien... Bien Mr le procureur."

Le vendeur ouvrit la cage à chiot, et Konrad s'approcha de la petite, ne craignant pas les griffes de la petite, peut être ne comprenait elle pas pourquoi Gavin était énervé. Il dit d'une voix adoucit lorsque le vendeur s'éloigna:

"Je suis procureur... Je m'apelle Konrad... Est ce que tu veux bien... Me dire ton prénom?"

Il regarda sa jambe, et ajoutat, d'une voix encore plus gentil, redevant naturel:

"Ta jambe... Elle va bien?"

...
Revenir en haut Aller en bas
Aurore
~♥~Petite neko~♥~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 26
~Neko de~ : Tu touches; je mords!
~Maître de~ : De ma tête
~Amour~ : N'a plus aucune signification pour moi
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Prisonière de ses pensée [Pv]   Ven 8 Aoû - 17:19:00

Après avoir regarder brièvement le jeune homme, Aurore essaya de l'ignorer et se remit à masser sa jambe droite. Si elle ne le regardait pas il y aurait peut être des chances qu'il ne la remarque pas... Pourtant, ce fut pour elle qu'il se mit à crier sur le vendeur. La petite neko releva les yeux sur lui vraiment étonnée de ce qu'il venait de faire mais le voyant s'approcher d'elle, elle essaya d'afficher un air méchant en sachant très bien que ça ne foncionnait pas puis pour s'aider un peu, elle essaya de le griffer.

Il était hors de question qu'il l'adopte! Il semblait vraiment trop bon pour elle, les autres neko en avait plus besoin qu'elle. Elle, elle était forte, elle allais facilement survivre à l'animalerie... Elle était forte, mais pourtant elle sentait déjà ses forces la quitter, s'il insistait, elle savait qu'elle abandonerais ses airs de méchante neko et qu'elle le laisserait l'adopter... Aurore l'âchat alors un grand soupir épuisée de toujours devoir résister à tout puis regarda de nouveau le certain Konrad.

"Je m'appel Aurore... Pour ma jambe je devrait survivre"

À sa dernière phrase, elle baisse les yeux et fit un petit sourire triste "je vais survire"... la citation préféré de son frère... Elle secoua enssuite rapidement la tête puis essaya de retrouver un air sérieux avant de recommencer à masser rageusement sa jambe grimaçant parfoit.

_________________•~ 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prisonière de ses pensée [Pv]   Ven 8 Aoû - 17:38:08

Konrad vit bien que la petite était assez malheureuse ici. Les autres Néko c'était rendormie, apparament non interesser par l'attention du jeune homme. Aurore paraissait faible...Konrad, la laissa sortir de la cage, et tout deux se rendirent dans l'infirmerie de l'animalerie, jusqu'alors jamais utilisé par les vendeurs. Konrad sortit de l'armoire à pharmacie de la pommade, et en applica sur le genoux de la jolie petite Néko. Elle paraissait assez petite pour son âge. Tout en massant avec soin la jambes de la petite néko, il la regarda et dit:

"Il est impossible de survivre ici plus d'un mois! La cage dans laqu'elle tu étais était trop petite, c'est comme si tu étais dans une cage à rat... En plus, un ami défenseur des Nékos m'a dit qu'un néko était mort ici... Tu sais de qui il s'agit?"

Konrad parlait tout en restant doux, mais ses paroles était très sérieuse. Il parlait à Aurore comme son égal, car ayant grandit dans le village sud des nékos, il avait été à l'école élémentaire avec des nékos... Il était même sortit avec une néko qui essayait d'aller à l'université, comme tout le monde. Vérité rêvait d'un métier d'humain, de travailler comme une humaine. Mais il fallut d'un cour de sport, quand la prof lui demanda de retiré son béret, que toutes l'université découvrit que Vérité était une néko. Konrad le savait, et l'avait toujours couvert. Il secoua la tête, ne voulant plus penser à ça, et passa un bandage autours de la jambe de la néko. Normalement, le tout devait soulager sa jambes.

"Tu as eu une petite inflamation... Si tu aurais laisser ça comme ça, tu aurais finit entre quatre mur... Au cimetière! Si tu viens avec moi, tu pourras te reconstruire une santé! Et un mental de fer! Ici, je n'imagine même pas être enfermé ici... A mon avis elle doit être morte elle aussi..."

Mais de qui parlait il en précisant elle? Il regarda dans l'armoire et en sortit une béquille rose, qu'il tendit à la jeune Néko pour pouvoir marcher sans souffrir.
...
Revenir en haut Aller en bas
Aurore
~♥~Petite neko~♥~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 26
~Neko de~ : Tu touches; je mords!
~Maître de~ : De ma tête
~Amour~ : N'a plus aucune signification pour moi
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Prisonière de ses pensée [Pv]   Ven 8 Aoû - 18:58:02

À quatre pattre -parce qu'il n'y avait pas d'autre façons d'en sortir- la neko se glissa de la cage puisque visiblement c'était ce qu'attendait le jeune homme et le suivit nerveusement en essayant de ne pas trop s'appuyer sur sa jambe blessée... Ils se rendirent dans un autre pièce qui semblait être une sorte d'infermerie... dans un autre situation Aurore ne serait jamais entrée dans une petite pièce comme ça seule avec un humain, mais la neko pensait qu'elle pouvait faire confiance à cet homme et puis elle avait affreusement mal donc elle décida de faire une exeption. Elle écouta l'humain parler tout en le regardant soigné son genoux. En entendant les dernier mots de Konrad, Aurore se figea de stupeur. Elle était horrifié à la pensée que quelqu'un ai pu mourir dans un tel endroit: froid, sombre, sans joie... Quel mort horible! La jeune hybride ne put retenir un frisson de dégoût et fut incapable de répondre à la question qui lui fut posée... Malgrés tout, elle ne pu s'empêcher de pousser un soupire de soulagement. Le bandage et la pommage la soulageait déjà. Ne comprenant qu'à moitiée ce que lui disait Konrad, Elle posa une main sur son épaule puis la retira automatiquement se contentant de lui sourir timidement.

"Merci..."

_________________•~ 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prisonière de ses pensée [Pv]   Ven 8 Aoû - 19:24:11

La jeune néko semblait intimidé par le jeune homme. Konrad la regarda un instant, et sortit de la pièce à ses côtés. Le boss des vendeur, qui sortait de son bureau seulement une fois par mois pour encaisser son chèque, était sortit de son bureau. L'homme était gros, en clair, metter lui un chignon et voilà un nouveau champion de sumotori. Il était plutôt intimidant pour la jeune néko. Il sourit, montrant ses dents jaunatre, et regarda la néko d'un oeil noir. Konrad lui lanca un regard glacial. L'homme montrat une main grasouillette, en espérant que Gavin la lui serre. Konrad restat de marbre. L'homme soupira et dit:

"Je suis le propriétaire de tout ses nékos. Vous voulez acheter cet exemplaire?
_ Pardon?"

L'exemplaire? Comment ça. Il pointat Aurore du doigt. Gavin serra les poings, et dit:

"Cette jeune fille se nomme Aurore. Vous saviez qu'elle se nommait ainsi n'est ce pas?
_ Non, moi je ne fais que vendre la marchandise!
_ Bien..."

Konrad lui décolla un coup de poings, et tourna les talons à l'homme. Il vit que Aurore le suivait. Dehors, Konrad se retourna et dit:

"Désolé que tu es vu ça... Je n'aime pas que l'ont traite les nékos d'object! Après tout! Nous sommes comme vous!"
Notez bien qu'il avait présisez que les humains étaient comme les nékos, et pas l'inverse. Il aida Aurore à marcher, et il lui demanda:

"Est ce que tu veux rester avec moi? Je n'aime pas dire ça mais... Tu veux bien être à moi?"

Ayant peur de paraître comme tout les autres hommes, il précisa:

"Je voudrais juste te sortir d'ici! Tu sais, j'ai vécu dans un village néko toutes ma vie! Mes copains de classe, mes amis était des nékos, alors, si tu déscide de me suivre, tu seras juste, une jeune fille libre! Chez moi il y a une femme de ménage humaine! Qui passe toutes les semaines faire un brin de ménage, la cuisine, c'est moi qui l'a fait! Je veux dire que je ne suis pas comme tout ses idiots d'humains qui prenne les nékos pour des esclaves! D'ailleur, j'ai toujours détester que les nékos porte des coliers... Mais si tu veux bien me suivre, pour ne pas risquer de te balader dans la rue sans te faire attraper... J'ai une petite idée..."

Son monologue était long, mais expliquait en clair, que la vie chez lui pour un néko était une vie d'humain. Il sourit et dit:

"Une gourmette avec ton nom, et le mien, pour prouver à ses idiots de la police néko que tu es... "a moi!"

Il grimaca en disant ce mot, et sourit.
...
Revenir en haut Aller en bas
Aurore
~♥~Petite neko~♥~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 26
~Neko de~ : Tu touches; je mords!
~Maître de~ : De ma tête
~Amour~ : N'a plus aucune signification pour moi
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Prisonière de ses pensée [Pv]   Dim 10 Aoû - 23:56:31

L'hybride évita le regard de Konrad. Elle avait beau lui faire confiance, il lui était quand même étrange d'être en compagnie d'un humain, elle qui les avait toujours fuit... c'était étrange voilà tout... À l'aide de sa béquille, elle suivit l'humain à l'extérieur de la pièce évitant de regarder les cages des nekos, elle avait honte d'avoir abandoné si facilement... Elle aurait peut être du essayer quelque chose d'autre? Elle poussa un soupir en sachant très bien que c'était trop tard...

Une odeur lui arriva à ses narines de neko, une odeur qu'elle connaissait malheureusement assez bien... Elle arrêta subitement de marcher et et essaya de se cacher derière Konrad comme un enfant apeurré qui essayait de se cacher d'un gros monstre affreux car c'était bien une caractéristique qu'on pouvait lui donner... mais contrairement aux enfants, la neko lui renvoya un regard haineux en espérant ainsi cacher sa peur.

La façont dont le vendeur traitait les neko la blessait profondément comme s'ils étaient des ordinateurs, des livres ou bien encore des jouets! Oui c'était bien comme ça qu'il voyait les neko: comme des jouets... Bizarement, cette pensée l'enrageait, elle n'avait jamais été du genre à se fâcher ainsi, d'habitude elle était plus compréhensive, mais il lui était impossible d'être compréhensible envers cet... cette chose sans coeur qui regardait les neko derrière leur bareau sans avoir une once de pitié! Pas que c'est très bien de recevoir un regard remplit de pitié, mais c'est tout de même mieu qu'un froid et indiférent aux souffrances d'un être vivant qui possède une conscience! Pourtant, Aurore ne dit pas un seul mot, elle savait qu'il serait très mal vu de répliquer à un homme qui visiblement tennait l'esclavagiste des nekos très à coeur...

Un peu comme si Konrad avait lu dans ses pensées, le jeune homme le frappa avant de se diriger vers la sorti. L'adolescente le regarda partir d'un air ahurit puis secoua la tête pour retrouver ses esprits. N'était pourtant pas plus du genre rancunier, mais elle ne pus quand même s'empêcher de lancer un regard moqueur au vendeur avant de se retourner et de suivre -à son rythme- celui qui deviendrait sûrement son maître.

À l'extérieur de la boutique, il lui demanda pardon pour son comportement Aurore le regardait surprise... il demandait pardons à elle, une neko?! Elle remarqua enfin comment il voyait les nekos - comme les égaux des humains et ça la surprenait. Elle ne pu s'empêcher de sourire ce n'était certainement pas le plus beau sourire qu'elle ai fait vu les événements qui c'étaient récément passé, mais c'était certe un sourire franc.

"Vous n'avez pas besoin de vous escuser, vous avez été très gentil, merci

Elle l'écouta parler puis ne pu s'empêcher de lâcher un petit rire amusé de le voir s'essayer de s'expliquer. Le petit sourire en coin, elle lui répondit:

"Ça me va"

_________________•~ 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prisonière de ses pensée [Pv]   Lun 11 Aoû - 17:45:44

Konrad regarda la jeune fille. Elle paraissait si solide, mais en même temps si fragile! Konrad lui fronca les sourcils et dit:

"Seulement, je veux de toi une chose! Une seule!"

Qu'allait il lui demander? De devenir son jouer? Sa chose? C'est alors qui sourit en lui faisant un petit savon sur le crâne, il dit avec humour:

"Que tu t'amuses!"

Il rit, et tout deux se dirigèrent vers une boutique assez côté pour jeune femme riche. Konrad ouvrit la porte et les regards se fixairent sur eux. Konrad les ignoras royalement, et se tourna vers une vendeuse au allure snob. Il voulait un bracelet de choix. Les vendeuses était de sale snobinarde, mais temps pis! Pendant près d'une demie heures, la vendeuse leurs montrat divers bracelet de cuir, appelez: Spécial Néko. Konrad se leva, et dit à la vendeuse:

"Faisons un peu de stylisme je vous pris! Admettons que mon amie Aurore n'est n'y queu, n'y oreille de chat... Qu'est ce donc?
_ Hum... Je pense chèr monsieur qu'il est impossible d'envisager que votre animale..
_ J'AI DIT... mon amie! Un animal est un chien ou un chat! Mais Aurore est une jeune fille qui est sans doutes beaucoup plus intelligente que vous! Alors maintenant j'aimerais que vous me montriez les gourmettes en argent!"

La vendeuse snoba les deux jeunes gens et revenait avec une série de gourmette en argent, très tendance, très jolie! Certaine était tinte en rose, incruster de petit joyeux très Kawai, etc...
Konrad marqua sur un bout de papier que la vendeuse lui tendis:

"Rectos: Aurore. Verso: Konrad Gavin, propriétaire."

C'était ce qui devrait être inscrit sur la gourmette. Ensuite, le jeune Gavin se tourna vers Aurore et dit:

"Choisi celle que tu veux ^^"

...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prisonière de ses pensée [Pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prisonière de ses pensée [Pv]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pensées de San Antonio
» Le penseur et la pensée
» Pensées d'un jeune homme - IV
» Folles pensées
» Perdu dans ses pensées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko-City 2 :: Archives :: Rp terminés/abandonnés-
Sauter vers: