AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Neko City 2 est un forum de rp (Role Play)
 

Partagez | 
 

 Tentative ratée [Saku']

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tentative ratée [Saku']   Sam 12 Juil - 9:24:44

Myu était dans une cage. Toujous ces mêmes barreaux, cette même ambiance, ce manque de vie totale. La jeune neko n'était pas seule, pluiseurs autre nekos étaient là, enfermés dans des cages similaires à la sienne. La jolie blonde avait déjà fait deux tentative pour s'échapper de cet enfer. Malheuresement, elles se revélèrent toutes deux ratés. Mais bon, comme on dit, jamais deux sans trois. Il pleuvait des cordes et peu de personnes étaient encore dehors. Le ciel était très assombrit et il commençait à se faire tard, l'annimalerie allait fermée dnas quelques heures.
Le propriétaire était accoudé sur son bureau, laissant apparaître une grande fatigue. Les autres nekos avaient tout aussi fatiguer que lui. Myu était à quatre pattes, son regard fixés sur le propriétaire. A la seule inatatention, la jeune neko prendrait son envole. Elle imaginait déjà revivre dans la forêt et vivre sa vie. La jolie blonde repirait vite, mais sans aucun bruit.
L'homme s'étalla doucement sur sa table et ferma les yeux. Il dormait. Avec des gestes precis, Myu recuperra un fil de fer, qu'elle avait déjà repérée depuis un moment. La demoiselle le tordit et le placa dans la serrure, le tournant avec douceur. La jeune neko avait fait préparer depuis un moment son évasion, ne laissant qu'un petit tour simple à faire. Le problème était que la porte ne souvrait toujours pas. La jolie blonde n'avait pas d'autre choix que de changer le plan de son évasion. Son katana n'était jamais très loin. A force d'adresse, Myu put enfin l'attraper et s'en servir pour forcer la serrure. Ce plan était géniale si ce n'est qu'il fait beaucoup de bruit. Enfin, pluiseurs nekos s'étaient réveillées, mais ne disaient rien. Une partie parce qu'ils voulaient voir si la jolie blonde arriverait à s'échapper ou non, et l'autre par pure plaisir car ils savaient qu'elle n'y arriverait pas. Bref, Myu dut donnée un violent coup de pied pour pouvoir ouvrir la cage. Bien sûre, ce n'était pas des plus discrets et le propriétaire de reveilla en sursaut tandis que Myu partait en courrant vers la sortie.
L'homme prit son portable et, tout en poursuivant le jeune imprudente, appelait la police. Il n'avait vraiment pas l'air content, et poursuivait la jeune neko avec une rage incroyable. Myu devait atteindre la forêt, l'endroit où elle savait qu'elle pourrait se cacher sans être retrouvée. Mais la police était arriver plus vite que prevu, lui barrant la route. Une équipe était déjà près de cet endroit pour un cambriolage, ce qui expliqua leur rapiditée à venir.
Myu s'arrêta donc, regardant tout ces policiers autour d'elle. Ils commençaient a avoir l'habitude avec elle et n'hésitèrent pas à prendre des pistolets. L'équipe regarda le propriétaire.


- Est-ce grave si on la blesse ?

Le propriétaire avait un sourir sadique. On aurrait dit qu'il voulait la mort de la jeune neko. L'homme avait une colère monstre envers Myu qui semblait desperer à l'idée de trouver une solution.

- Faites. Mais mettez-lui des menottes s'il vous plait !

Les polciers approchèrent doucement. L'un d'eux se retrouva face à la demoiselle tout en s'approchant dangeuresement. Seulement, Myu ne savait pas vraiment ce qu'il voulait et le frappa et le mit à terre. C'est alors que l'équipe preque entière se rua sur elle et la menottèrent. Ils la redonnèrent au propriétaire qui les remercia et la rammenna à l'annimalerie. Une fois que les policiers partirent, le propriétaire de l'animalerie avait un sourire encore plus sadique qu'avant. Myu connaissait très bien le sort que cette personne lui réservait. Même si elle savait comment arrêtée l'agresser qu'il allait lui faire, la demoiselle mettait toujours un certain temps avant d'admettre son infériorité, ce qu'elle détestait le plus faire. Enfin, si s'était quelqu'un qui l'avait sauvée ou autre, cela aurait été bien plus rapide, mais un humain qui la battait, la jolie blonde avait beaucoup de mal à l'accepter.
Bref, le propriétaire se tourna vers Myu qui ne cessait d'avoir ce regard provocateur, fixé sur lui. C'était une des choses qu'il détestait chez la jeune neko. Il la saisit par un bout de son vêtement, bien que très sales et beaucoup trouées, avant de la jeter violemment sur le sol tout aussi sale. Les autres nekos eurent un regard très intéresser par cet affrontement. L'humain prit alors un fouet et s'approcha de la demoiselle. Celle-ci gardait toujours se regard, veillant bien à ce qu'il le remarque. En voyant Myu ainsi, on peut croire qu'elle tient à sa mort, mais la demoiselle ne l'entend pas ainsi. Voyant qu'elle ne peut pas se défendre, ni même esquiver les attaques, la jeune neko fait en sorte qu'il comprenne que la battre ne changera pas sa façon de penser, au contraire. Cependant, l'homme n'avait pas l'air de le prendre ainsi.
Ensuite, le propriétaire, son fouet à la main, s'approcha doucement, espérant ainsi faire durer un moment d'angoisse. Myu n'avait que faire de ses menaces, ne baissant toujours pas la tête et laisser son regard agir. Alors l'action se produit, l'humain commença à la battre à l'aide son fouet et la frappant à plusieurs endroit. La jeune neko subissait les coups, sans changer sa façon de le regarder. Bien sûre, cela faisait très mal, et bien des personnes auraient arrêtées ce regard, espérant par la suite qu'il arrête, mais Myu était d'une toute autre personnalité, elle supportait les coups et attendait que l'agresseur arrête. La jeune neko ne criait pas, ne pleurait pas, mais avait bien sûre mal. Il la frappait de plus en plus fort, laissant de plus en plus de marque sur sa peau. Voyant que Myu ne changeait pas, l'homme changea de tactiques et lança son fouet. Il la prit alors par le col pour l'obliger à se lever. La demoiselle avait les bras rouges, ainsi que se jambes. Son ventre était également remplis de trace dut au fouet et son visage aussi. Il fallait avouer que le propriétaire était un homme de corpulence plutot impressionnante et n'avait pas que de la graisse mais pas mal de muscle. Il était plutot gros et ne s'habillait pas très bien, mais lui n'avait pas les vêtements troués comme toutes les autres personnes qui l'entouraient : touts des nekos. Peu de personne venait à l'animalerie, ce qui était tout à fait normale étant donnée qu'il y avait de la crasse un peu partout et même l'entrée n'était pas digne d'un magasin. Tout ça pour dire qu'il ne gagnait pas beaucoup d'argent ainsi et faisait un second boulot, histoire de pouvoir vivre. L'humain nourrissait les nekos avec l'argent gagné par l'animalerie, ce qui expliquait que les nekos qui étaient ici était tous très mal nourrit et était vêtu de vêtement troués.
Enfin bref, le propriétaire finit par l'attraper par le coup pour d'une part un peu l'étrangler et de l'autre la battre encore plus facilement. Il l'avait plaquée contre un mur de l'animalerie afin d'avoir plus facile pour la tenir. L'homme donna plusieurs claques à Myu qui tentait que faire quelques choses de ses pieds, en vain. Le sang commençait à gicler un peu partout, laissant le propriétaire satisfait. Enfin, avec un peu de sang ou pas, l'animalerie était toujours aussi horrible dans les deux sens. Il finit ensuite par lui donner un coup de genou dans le ventre tout la laissant tomber. Myu se replia sur elle-même.


- Salaud...

Ce mot n'était pas très compréhensible par ceux qui était éloigner car elle était toujours recroquevillée sur elle-même. Le propriétaire sortit alors un couteau. Myu fut telment surprise qu'elle poussa un cri. Il lui donna un coup de pied sur la tête, et la demoiselle fut propulsée en arrière de quelques mètres, fonçant dans un mur. Le propriétaire approcha une nouvelle fois de la jeune neko.

- Va creuver en enfer sale neko !

C'est alors que quelqu'un entra et le propritétaire arrêta alors ce qu'il faisait.


Dernière édition par Myu le Jeu 24 Juil - 16:35:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tentative ratée [Saku']   Sam 12 Juil - 19:22:01

Quand Sakura fut sur le chemin de l'animalerie car elle voulait s’acheter une neko, elle vit des policiers en civiles avec leurs voitures repartirent de l'animalerie et se demandait ce qu'il s'était passé. Elle se doutait quand même un peu que le crétin de vendeur avait dû appeler la police à cause d'un(e) neko, car pour eux, tout était bon pour se faire un peu de pub et attirer les clients...

Elle s'approcha de cette animalerie et regarda son enseigne où il était écrit : "ANIMALERIE" en noir sur un mur blanc, quoi de plus normal ? Elle continua à s'approcher et remarque que cette prison pour neko était en très mauvais état ; les murs étaient fissurés, la peinture craquelée, des détritus en tous genres jonchaient sur le sol et à la base de ces murs, de la mousse, peut-être même de la pourriture, vu la propreté de l’endroit, cela ne l’aurait pas étonnée.

Elle avança jusqu’au perron de cette animalerie et constata que le tapis qui servait normalement à s’essuyer les pieds, ne devait servir à rien étant donner la crasse, les poils et les cigarettes qu’il y avait dessus. La porte n’était pas mieux tenue ; elle était couverte de mouches écrasées, de traces de doigts et de fines poussières.

Quand elle se décida enfin à entrer, une odeur lui envahit le nez et la fit presque vomir tellement elle sentait mauvais, elle mit sa main devant sa bouche s’en empêcher. Elle se disait que si ils ne au voulaient pas nettoyer les cages, il pourrait, au moins, prendre du désodorisant, mais ce n’était apparemment pas le cas.

Elle commença à regarder les nekos qui étaient dans la vitrine, c’était, bien entendu les plus cher et les plus beaux par rapport autres ; car eux avaient l’air d’avoir moins de blessures et un peu plus a manger. Mais c’était bien les deux seules choses qu’ils avaient en plus, les conditions, elles, étaient toujours les mêmes, ces pauvres bêtes vivaient dans des cages en fer toutes petites, où régnait une odeur encore plus asphyxiante que celle de l’animalerie, en général, ils vivaient, entre autre, sur une sorte de foin couvert de déjections et qui attiraient les mouches et autres insectes, en clair, il n’y avait que les barreaux qui étaient à peu près propres. Heureusement que Saku’ n’était pas une maniaque, autrement, elle serait sans doute morte d’une crise cardiaque dans la seconde où elle serait entrée dans cet enfer pour nekos.

Soudain, elle entendit un cri, un neko femelle sans doute, puis une voit lui disant qu’elle irait crevée en enfer. Elle se retourna en une fraction de seconde et ce qu’elle vit confirma une fois de plus ce qu’était les vendeurs : des sadiques aimant faire souffrir les personnes inférieurs à eux. Celui-ci s’arrêta dès qu’il remarqua que quelqu’un le regardait, mais c’était déjà trop tard….

Sakura l’avait vu battre la pauvre neko qui ne pouvait se défendre des coups violents qui déferlaient sur elle. De plus elle était menottée, sans doute à cause de la police, qui était venue ici quelques minutes auparavant. Elle avait des bleus partout sur ce que Sakura pouvait apercevoir de son corps et du sang coulait de son nez et de sa bouche, mais malgré tout, elle ne pleurait pas, elle restait la tête haute et essayait tant bien que mal de cacher la souffrance qui lui terrassait l’esprit. Mais ce qui frappa la jeune femme, ce fut le regard de haine qu’elle lança au vendeur, ce regard qu’elle ne connaissait que trop bien, pour savoir qu’il venait du ‘’fond du cœur’’ de la personne qui le lance.

Mais la neko était plutôt belle si on ne prêtait pas attention à ses blessures ; Elle avait de beaux cheveux blonds aux reflets très clairs qui lui arrivaient un peu plus bas qu’aux épaules avec des oreilles et une queue assortie. Le seul problème, c’était ses habits, ils étaient déchirés à beaucoup d’endroits et étaient très sales.

- Je vous interdis de dire cela à cette neko, elle n’a pas eu le choix de naître comme ça et de se retrouver dans cette animalerie avec vous comme vendeur !! Et puis ôter lui ses menottes, je sais que vous aimez faire du mal au néko, mais se n’est pas une raison pour les lui laisser.

Sakura tourna son regard vers la neko, s’accroupit pour être à sa hauteur et lui demanda avec un sourire :

- Sa va, il ne t’a pas fait trop mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tentative ratée [Saku']   Ven 25 Juil - 9:02:32

Une personne arriva et le proriétaire arrêta alors toute agression envers la demoiselle. Il écouta alors la jeune cliente d'une orreille peu attentive fixant d'un regard meprisant la jolie neko. Le propriétaire était assez ennervé de ne pas put avoir finit ce qu'il avait commencer. Il est vrai que cet homme commençait à avoir une haine profonde envers la jeune femme dont le sentiment était réciproque. Lui, la haissait à cause de son caractère tétue. Il faut preciser que si le propriétaire l'avait acheter, c'était seulement pour pouvoir la battre, car il avait été prevenue que cet neko fuyait les animaleries et avait un caractère assez ennervant et difficile à supporter. L'homme avait alors eu l'idée de l'acheter afin de pouvoir se detendre sur quelqu'un. Bien sûre, il n'imaginait pas que cette neko était si chiante.
Myu, voit sa vie d'une toute autre manière. Si la jolie blonde est aussi têtue, c'est plutot parce qu'elle deteste être inférieur à un humain. La jeune neko pense que la race humaine ne comporte que des individus égoïste et dévastateur. La demoiselle ne cherchait pas vraiment à se faire adopter mais plutot à avoir de nouveau une libertée. Habituellement Myu se montre assez mefiante face aux humains. Mais face aux vendeurs, généralement cruel envers elle, la jeune neko est assez agressif, laissant ses propos et ses gestes le montrer. Les vendeurs qu'elle a eu ont tous marquer la même chose devant sa cage :

/!\ Très agressive et solitaire /!\
Nom : Myu
Age : 16 ans / 17 ans
Autre : Très dangereuse
/!\ Très agressive et solitaire /!\

De plus, sa cage était placée dans le fond, ne laissant que peu de gens la voir et les vendeurs faisaient bien attention de dégouter les personnes qui venait jusqu'a elle de ne pas l'acheter. Enfin bref, les vendeurs espéraient bien que cette jolie neko finisse sa vie dans une animalerie.
Le vendeur finit par allez chercher les clés des menottes. Il avançait d'un pas très lent laissant son regard sur la jeune cliente.

- Faite attention mademoiselle, cette neko est dangereuse.

Myu regarda alors la jeune femme qui lui sourait. Cette humaine l'avait certes aidée, mais avait sous-entendu que les nekos étaient inférieur aux humains ce qui ne plaisait pas vraiment à la jeune neko. Mais bon, la jeune femme avait plutot sympathique avec les nekos. La demoiselle regarda avec attention la personne qui lui faisait face. Bien sûre, la jolie blonde se posait bien des questions sur cette personne, mais surtout comment elle considairait les nekos. Myu était assez directe pour dire lorsqu'elle se sentait inferieur et ainsi demander à changer. Mais la question qui lui était venue tout de suite était surement pourquoi la jeune femme était venue à l'animalerie alors qu'il pleuvait des cordes. La pluie frappait les vitres qui avait quelques fissures. Les nekos ressevaient un peu d'eau de pluie par le toit qui possaidait pas mal de petits trous et qui n'étaient toujours pas reparer.
Myu se contenta de repondre d'une voix des plus neutres qu'il existe, certes, grace à cette femme la neko avait bien éviter des coups, mais le faite de rabaisser les nekos fassent aux humains lui déplaisait fortement.


- Nan, ça peut aller.

Il est vrai que, lorsqu'on le regardait, ce n'était pas vraiment la reponse qu'on pouvait imaginer. La jeune neko avait des marques de fouet partout, une marque sur le coup qu'avait laisser l'homme en l'étranglant à moitier et le visage en sang. De plus, les menottes qui l'attachaient lui faisait souvent mal car elle tirait dessus et pour les bras, ce n'était pas bien très pratique. Ses cheveux et habits étaient mouillées et tachetée de sang qui ne saissait de couler. Certes le sang ne coullait pas beaucoup, mais continuait tout de même.
Le propriétaire revient alors, les clefs dans une poche de son pantalon. Il lançait un regard noir à la jeune neko qui faisait de même. L'homme approcha alors de la jeune cliente et sourit.


- Excusez-moi mademoiselle, mais tant que ce n'est pas votre neko, je lui fait ce que je désire.

Le propriétaire de l'animalerie avait l'air enjouée. Qui voudrait d'une neko blesser ? Pas grand monde en effet. De plus, l'homme aimait faire de la contre-pub pour les nekos qu'il n'aimait pas lorsqu'un client s'approchait d'eux. De toutes façon, une neko blesser, et agressive, personne n'en voudrait.

- Si vous voulez une ou un neko, j'en ai plein. Je vous déconseil fortement celle-ci qui a un comportement trop agressif et tente souvent de s'échapper. D'ailleurs, elle a fait une bonne douzaine d'animalerie en seulement un an. De plus, elle est blesser et cela vous coûtera de la soigner.

Toutes ses explications étaient dites d'un tel naturel qu'on comprenait rapidement qu'il aimait faire du mal aux nekos. C'était surement la raison pour laquelle cet personne était devenue un vendeur de neko. Bref, il regardait d'un air très serieux la jeune cliente. Il avait déjà fait un pas vers les autres nekos afin de tout mettre des chances pour les vendre de leur côter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tentative ratée [Saku']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tentative ratée [Saku']
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU] Question suite à tentative ratée d'installation de froyo
» tentative de dessin reel... raté sa fait plus comix que réel
» Qui a deja ramené son HTC au SAV apres un flashage raté?
» Ma tentative d'écriture...
» [INFO] risques après un flash raté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko-City 2 :: Archives :: Rp terminés/abandonnés-
Sauter vers: